Fôlha da Manhñ Brésil (1958)

Home  |  Contact

Journal de Rio (Brésil).

Le 21 Février 1958 le Fôlha da Manhñ publie un 1er article au sujet de l'observation de l'île de Trindade :

Rio, 20 (Folhas) — Le commandant Pedro Moreira, du Cabinet du Ministre de la Marine, a confirmé aujourd'hui à la presse que l'équipage du bateau-école - navire "Almirante Saldanha" avait effectivement photographié un "objet étrange" alors qu'il volait au-dessus de l'île de Trindade, alors que le navire travaillait pour l'IGY.

L'équipage du bateau était en train de débarquer (d'autres informations indiquent que le navire quittait l'île) lorsqu'ils virent dans le ciel un objet étrange, développant une vitesse hors du commun. Certains membres de l'équipage parvinrent à prendre des photographies selon différents angles et toutes ces photos furent réquisitionnées sur ordre du skipper du navire.

Un porte-parole de la Marine, bien que confirmant la véracité des informations, est resté muet sur l'événement. Il a juste déclaré qu'aucune déclaration officielle ne sera faite sur le sujet.

Nos reporters ont trouvé que l'auteur des photos publiées était le civil Baraúna qui avait été détaché à bord comme chasseur-sous-marin. Le navire "Almirante Saldanha" est commandé par le capitaine José dos Santos Saldanha da Gama, qui a transmis le matériel au Département d'Hydrographie et de Navigation. Le directeur du Departement, a delivré le matériel au Ministère de la Marine.

Les autorités navales ont indiqué à nos reporters que la Marine n'avait rien à voir avec le disque et que son seul lien avec le fait était qu'un reporter civil s'était trouvé à bord du navire qui fut normalement débarqué lorsque le navire est retourné à Rio do Janeiro.

Le bateau-école est à l'ancre dans la Baie de Rio de Janeiro et nous avons appris que l'équipage a interdiction de parler aux journalistes, conformément à des ordres sévères donnés spécialement.

Le 22 Février :

Rio, 21 (Folhas) — La Marine a seulement confirmé les informations selon lesquelles un disque volant fut photographié depuis le bateau-école "Almirante Saldanha", alors que le navire était ancré à l'île de Trindade, en opérations océanographiques pour le compte de l'IGY. L'étrange objet argenté volait au-dessus du mont Crista do Gallo sur cette île. Les informations selon lesquelles l'objet serait une soucoupe, comme indiqué par la presse, manquent d'une confirmation officielle et scientifique par la Marine.

Parlant aux journalistes, l'amiral Antonio Maria de Carvalho a indiqué péremptoirement : "Je ne peux dire quoi que ce soit sur le sujet. Il n'y a rien de concret et positif m'autorisant à faire une déclaration. Il serait pour moi prématuré et même puéril de faire des déclarations, puisque je n'ai aucun élement pour faire un jugement correct."

Interrogé au sujet d'une commission désignée pour étudier le sujet, il a déclaré : "Il n'y a pas de telle commission. Il y a un groupe de scientifiques sur le "Saldanha da Gama", effectuant des recherches pour l'IGY. et ils travaillent depuis plus d'un an. Leurs études sont liées à l'océanographie."

A indiqué le commandant Tales Barty du Cabinet du Président, au sujet des informations selon lesquelles le Président avait vu les photos: "Je n'en sais rien, mais si l'on considère le tapage qu'en fait la presse il est possible que ce cabinet, à propos des informations selon lesqulles le Président a vu quelque chose soient vraies".

Le capitaine du "Saldanha da Gama," a déclaré : "Il est étrange que le fait ait été diffusé à la presse. Je n'ai rien à dire sur l'événement. Seul le Chef d'Etat-Major peut faire des déclarations."

Interrogé sur son opinion au sujet des photos, il déclare : "Je dois avouer que je n'ai pas encore vu les photos. Je ne peux rien dire de plus."

En cherchant à obtenir d'autres informations, les journalistes ont a nouveau appris que les photos avaient été fournies au Président et que je reporter Baraúna, était détaché pour prendre des photos du travail des hommes-grenouilles, alors qu'il étaient sur le bateau-école. Le reporter Baraúna est décrit comme ayant déclaré avoir réussi à photographier le disque lorsqu'il est apparu au-dessus de l'île pour la 4ème fois (4 disques ou 4 apparition de juste un seul ?)

D'après les informations obtenues, un sergent a également pris des photos, en utilisant une box-camera. Ces photos étaient raisonnablement claires. Les habitants de l'île ont commenté l'apparition des soucoupes sur l'océan.

Le 16 (Janvier ou Février ?), exactement à 11:55 heure locale, le journaliste Almiro Baraúna posté à la poupe du vaisseau entendit le cri "Soucoupe, oh !" (Olha o disco !). Il était avec son Rolloiflex prêt à photographier le treuillage d'une embarcation — l'opération marquant la fin de l'expédition à Trindade — et commença à prendre des clichés. Plus tard il dit : "Cela me prit près de 30 secondes pour voir l'objet. Sa luminosité semblait ou ressemblait aux rayons du Soleil sur un pare-brise de voiture. Puis je remarquai qu'il s'était détaché sur le fond des nuages Je pris les premières 3 photos. A ce moment, flashant à haute vitesse le disque disparût derrière le Pic Desejado. Deux secondes plus tard, cependant, il réapparût horizontalement et très bas. Il s'arrêta environ 5 secondes au-dessus de la ligne d'horizon et disparût à nouveau. J'étais si nerveux que j'ai raté les clichés suivants.

Les journalistes furent informés que pendant que Baraúna prenait ses photos, l'objet put être vu par le commandant Carlos Bacellar, anciennement en charge du Corps de la Marine dans l'île, par le capitaine Theobaldo Viegas de l'Armée de l'Air et par le 1er lieutenant dentiste, et quelques marins et journalistes.

 

Rio, 21 (Folhas) — Le Chef d'Etat-Major de la Marine a déclaré : "J'ai considéré le fait comme étranger aux activités de la Marine, parce que le disque volant ou tout phénomène lié a été photographié par un journaliste civil, qui se trouvait sur le navire. Officiellement le commandement et les officiers de l'"Almirante Saldanha" n'ont pas confirmé le fait et n'ont pas vu le disque volant supposé. Ils ont appris le fait par un civil qui était à board et les marins qui avaient vu la chose. Néanmoins la pellicule — négatifs et épreuves — ont été envoyés aux autorités navales qui a examiné le matériel avec soin.

Le Ministre de l'Aéronautique où il y a un département pour étudier le phénomène, s'est intéressé au sujet.

L'"Almirante Saldanha" est parti ce matin, afinque les scientifiques à bord du navire continuent leurs études et recherches océanographiques liées à l'IGY.

 

Rio, 21 (Folhas) En fin de soirée on a appris que plusieurs officiers de la Marine effectuaient des tests sur les films pris par Baraúna. Un des laboratoires visités par les officiers fut celui hautement spécialisé des Services Aérophotogrametriques des lignes aériennes Cruzeiro do Sul. Tous les tests ont révélé que les photos et négatifs étaient authentiques.

Il a été déclaré que le Chef d'Etat-Major de la Marine avait envoyé au Président un rapport sur l'incursion de disques au-dessus de l'île de Trindade, incluant les photos prises Baraúna et 3 autres prises auparavant.

Le photographe Joaquim Simões, de Niteroi qui est un ami de Baraúna, a déclaré que lorsqu'il vivaient ensemble il a vu dans le laboratoire de son ami les mêmes photos que les soucoupes.

Home  |  Contact