William Ware Brazel (1899-1963)

Home
Brazel photographié en 1947 [Loraine Brazel Ferguson]
Mac Brazel

"Mack" Brazel est un fermier éleveur de moutons. Une partie de sa famille (sa femme Maggie, son fils Vernon, 7 ans, Paul et sa fille Bessie, 14 ans) vit à Tularosa (ses autres enfants mariés Bill et Shirley vivent à Albuquerque) tandis qu'il s'occupe de la ferme de J. B. Foster, au Nord-Ouest de Roswell, et à 30 miles au Sud-Est de Corona. Le premier voisin est à 10 miles de la ferme, où il loge dans une cabane sans eau ni électricité, et a fortiori sans téléphone.

L'incident de Roswell (1947)

La cabane où Brazel vivait, et où Marcel et Cavitt ont dû passer la nuit du 6 Juillet, vue ici en Hiver.
Maggie et William Brazel

Le soir du Mercredi 2 Juillet 1947, un orage violent s'abat sur les contrées désertiques du Nouveau-Mexique. Vers 21 h 50, Brazel entend une violente déflagration.

Le lendemain, au petit matin, il découvre sur ses terres un amas de débris provenant d'un objet qu'il ne peut identifier. Ses moutons refusent de traverser le champ de débris. Après avoir récupéré quelques-uns des matériaux, Brazel se rend chez ses voisins, Floyd et Loretta Proctor, et leur fait part de sa découverte.

Le Dimanche 6 Juillet, Brazel décide d'avertir George Wilcox, le shérif du comté de Chaves, de la présence des débris sur son champ. Ensemble, ils appellent les responsables de la base militaire de Roswell qui envoient immédiatement 3 hommes au bureau du shérif. Il s'agit du colonel Blanchard, commandant de la base, accompagné du major Jesse Marcel, officier de renseignement, et du capitaine Sheridan Cavitt. Blanchard rentre à la base en emportant avec lui quelques-uns des debris apportés par Brazel, puis en réfère à son supérieur hiérarchique, le général Ramey de la base de Carswell, à Fort Worth (Texas). Ce dernier alerte à son tour le Pentagone. Le soir-même, les débris sont envoyés à Washington, à l'adresse du général Clements Mac Mullen, puis ré-expédiés pour identification à la base de Wright Field, près de Dayton (Ohio).

Cette affaire, aujourd'hui connue comme l'incident de Roswell, est probablement la plus célèbre du milieu ufologique. Après une explication officielle de l'incident invoquant le crash d'un ballon météorologique (projet Mogul), Brazel fait remarquer qu'il avait déjà trouvé 2 ballons atmosphériques mais qu'il n'avait jamais rien vu de semblable à sa dernière découverte.

Maggie et William Brazel
Maggie et William Brazel

Brazel meurt en 1963. Sa femme Magie, née en 1902, décède en 1975.

Références :

Home