Pour ses recherches, l'Institution Brookings fonctionne comme un analyste et critique indépendant, dont les résultats sont destinés à être publiés pour l'information du public. Dans ses conférences et activités, il représente une passerelle entre le milieu scolaire et la politique publique, apportant de nouvelles connaissances à l'attention des décideurs et offrant aux étudiants une meilleure compréhension des questions de politique publique.

L'institution trouve ses origines en 1916 avec la fondation de l'Institut pour la Recherche Gouvernementale, la première organisation privée dédiée au question de politique publique au niveau national. En 1922 et 1924, l'institut est rejoint par 2 organisations soeurs collaboratrices, l'Institut d'Economie et l'Ecole Universitaire Robert Brookings.

En 1927, ces 3 groupes sont consolidés en une seule institution, nommée en hommage à Robert Somers Brookings (1850/1932), un homme d'affaires de Saint Louis sous la direction duquel les les premières organisations furent formées.

En 1960 la NASA commande à Brookings une étude aujourd'hui connue comme le "rapport Brookings", intitulée Etudes Proposées sur les Implications des Activités Spatiales Pacifiques sur les Affaires Humaines. Le document évalue entre autre l'impact — considéré comme très perturbateur sinon dangereux — de la découverte par les hommes d'une forme de vie extraterrestre.

Brookings est largement financée par les donations et le soutien de fondations, corporations philanthropique et de particuliers. Ses fonds sont destinés à mener ses propres recherches et activités éducatives. Elle a également la charge de contrats avec le gouvernement pour mener certaines études non-classifiées, se réservant le droit de publier ses résultats.

Un Comité de Confiance est responsable de la supervision générale de l'Institution, l'approbation des champs d'investigation, et la sauvegarde de l'independance du travail de l'Institution.

Le President est l'officier administratif en chef, responsable de la formulation et la coordination des politiques, la recommandation de projets, l'approbation des publications, et la sélection du personnel.