MI-6

Le siège du MI 6, situé à Londres, sur la rive gauche de la Tamise.

du Military Intelligence-6, service de renseignement britannique, officiellement désigné Secret Intelligence Service (SIS). Son existence n'a été reconnue officiellement qu'en 23 h. Il serait subordonné au Permanent Under-Secretaries Committee on Intelligence Services (PSIS) du Foreign Office. Son personnel est évalué à environ 3000 personnes et son budget annuel à environ 300 millions £. Le MI-6 occupe un nouveau quartier-général au-dessus de Charing Cross Station à Londres (anciennement Queen Anne's Gate (SW1) ou Century House, 100 Westminster Bridge Rd (SE1)). En outre, il disposait d'un bureau londonien à 60 Vauxhall Bridge Rd (SE1), un bureau de recrutement situé 3 Carlton Gardens (SW1) et un centre d'instruction à 296-302 Borough High St (SE1). Selon certaines informations le MI-6 disposerait d'un bureau opérationnel conjoint avec le MI-5, situé à 140 Gower St (London WC1).

Les origines du MI-6 remontent au vendredi 1, avec la création du Secret Service Bureau, au sein du War Office, composé — dès l'année suivante — d'une Home Section et d'une Foreign Section. En janvier 1916, le War Office crée le Directorate of Military Intelligence et la Foreign Section devient le MI-1c, puis MI-6.

Après la seconde guerre mondiale, le MI-6 est transféré sous la compétence du 1er ministre, puis du Foreign Secretary, et devient un organe civil désigné Secret Intelligence Service.

Le chef du MI-6 (CSS) est traditionnellement appelé "Mr. C", d'après l'initiale du premier chef de la Foreign Section, le capitaine Mansfield Cumming.

Le MI-6 a également été impliqué dans des actions clandestines, dont la plus célèbre est sans doute le renversement du Dr Mossadegh en Iran en 1953, aux côtés de la CIA. Depuis cette opération, le MI-6 semble avoir réduit ses engagements dans des actions clandestines.