Questions de suivi répondues par le capitaine Bowyer

17.08.07

Home  >  Rapport sur les PANs des îles anglo-normandes  >  Annexes  >  Interviews et déclarations de témoins

Questions soumises par Martin Shough et répondues par email :

  1. Concernant votre trajectoire de vol, pourriez-vous indiquer les positions/heures :
    1. de l'avion au moment où vous avez vu les objets pour la dernière fois disparaître dans la brume
      Je les ai perdu de vue quand l'appareil est descendu en-dessous des 2000 pieds. vous devriez pouvoir déterminer ça d'après le tracé radar.
    2. de l'avion lorsque vous avez remarqué que l'orientation de(s) objet(s) avait viré vers l'ouest de 20 °
      Probablement vers le même moment.
  2. Pouvez-vous décrire à nouveau les positions angulaires relatives des 2 objets au moment où vous les avez vus pour la dernière fois ? Si --------- et --- représentent les objets grand et petit, lequels de ce qui suit (s'il y en a) est le plus correct ?

    1. ---------
         ----

    2.    ----
      ---------

    3. ---------
              ----

    4.    ---------
      ----

      La dernière fois que je les ai vus l'objet le plus proche était à mes 1 h et le 2nd vers les 12 h et paraissait plus petit et sur la gauche de l'objet le plus proche en raison de la perspective relative. Souvenez-vous que la position de l'appareil n'est pas une constante. Les directions relatives changent constamment comme on peut le voir d'après le tracé. Je dirais la position c.) mais inversée. L'objet le plus petit finit par paraître plus haut et sur la gauche de l'objet le plus proche et par conséquent le grand. i.e. --- _ _ _ _ alors que vu la 1ère fois ils étaient _-_-_-_ .

  3. Au moment où vous les avez vus pour la dernière fois, jusqu'où au-dessus de celui du bas se trouvait celui du haut, en termes de fraction ou multiple de sa propre longueur ?
    En tant que multiple de sa propre longueur de l'objet le plus éloigné je dirais 6 à 8 fois. Très difficile à dire en raison de l'angle de décalage entre les 2 objets.
  4. Quand il a été vu pour la 1ère fois, le 1er objet était-il visible devant le ciel ou devant la mer ?
    Visible devant la mer.
  5. A quelle position/heure durant la descente avez-vous estimé que vous ne pouviez plus distinguer l'horizon ?
    L'horizon a tout le temps été visible. La couche de brume elle-même forme un horizon en disparaissant sur l'horizon ! La mer et la couche de brume se rejoingent à l'horizon. A 2000 pieds les éléments ou objets à ou au sommet de la couche de brume sont entouré par la poussière dans l'air.
  6. Quand les 2 objets étaient en vue ensemble vers la fin de l'observation, l'un d'entre eux, ou les 2, ou aucun d'entre eux, étaient-ils visibles à un moment quelconque au-dessus de l'horizon, et si oui de quelle distance angulaire (en termes d'une fraction ou d'un multiple de sa propre longueur) ?
    Au moment de la dernière observation les 2 objets étaient visibles sur l'horizon i.e. l'horizon de brume qui coincide avec l'horizon réel. Les 2 objets disparûrent de ma vue simultanément à 2000 pieds.
  7. A quelle position/heure après que le 2nd objet soit apparu les 2 objets étaient-ils visibles simultanément dans le même champ de vision aux jumelles ?
    Immédiatement. Uniquement dû à la position relative de mon appareil le 2nd objet a paru se "déplacer" sur gauche. Je me souviens pas maintenant exactement de quand le 2nd objet est apparu mais probablement à 5 miles au NNE d'ORTAC sur le radial 207 depuis Southampton. A ce moment j'ai fait un commentaire au CTA de Jersey et donc ça devrait être enregistré sur la bande audio.
  8. Pouvez-vous vous souvenir de à quelle position/heure vous avez déengagé le pilote automatique ? (vers 14:12:30, juste après avoir passé ORTAC, le tracé radar du Trislander semble montrer un virage graduel depuis 207 ° jusqu'à une course d'environ 212 °, vers les objets, suivi vers 14:18 d'une correction revenant à ~190 ° pour l'approche vers Alderney).
    Le pilote automatique était engagé durant tout le vol jusqu'à un final très court, à 1 mile de l'aéroport d'Alderney. La charge de travail était élevée. Je ne me souvins pas avoir tourné vers les objets spécifiquement mais c'est probablement dû au diviseur central de parebrise qui est assez large sur un Trislander et a pu avoir masqué la vue du plus proche des objets.
  9. Avez-vous remarqué de quelconques images rémanentes en regardant loin des objets après avoir les avoir visualisé aux jumelles ou à l'oeil nu ?
    Aucune after-images n'était visible après avoir enlevé les jumelles.
Home  >  Rapport sur les PANs des îles anglo-normandes  >  Annexes  >  Interviews et déclarations de témoins