Disciplines scientifiques à utiliser en ufologie
  • Aérodynamique
  • Aéronautique
  • Astronomie
  • Aviation
  • Biologie
  • Chimie
  • Cryptologie
  • Crystallographie
  • Démographie
  • Electronique
  • Science légale
  • Géologie
  • Hydrodynamique
  • Linguistique
  • Mathématiques
  • Médecine
  • Météorologie
  • Métallurgie
  • Parapsychologie
  • Pathologie
  • Physique
  • Physiologie
  • Psychiatrie
  • Psychologie
  • Mécanique quantique
  • Statistiques
  • Thermodynamique
  • Zoologie

Il y a une bonne dose de paranoïa dans la communauté ufologique ; d'où fameuse phrase d'accroche des X-Files "ne faites confiance à personne" (trust no one). La plupart de cette paranoïa est focalisée sur la communauté scientifique en raison de sa position ouvertement sceptique. C'est malheureux, car les scientifiques, bien que sceptiques de nature et de formation, ne sont pas l'ennemi. La plupart sont bien plus ouverts d'esprit que certains d'entre vous pourraient le penser.

Les scientifiques tendent naturellement à être incisifs, hautement imaginatifs, romantiques dans leur propre action et très, très dévoués. S'ils ne l'étaient pas, ils seraient devenus comptables ou avocats (sans vouloir offenser quiconque dans ces professions chez les lecteurs) parce qu'ils ont certainement les cerveaux pour poursuivre des carrières bien plus lucratives. Vous voyez que la science, en général, ne paie pas beaucoup.

Cela me fait du mal de voir le schisme qui continue de se développer entre science et ufologie parce que le simple fait est que nous sommes tous des chercheurs de la plus grande vérité. Nous posons tous les mêmes questions de base. De quoi l'Univers a-t-il vraiment l'air ? Ceci est-il l'unique réalité, ou y en a-t-il d'autres ? Quelle est la véritable nature de la perception ? Et peut-être la plus grande d'entre elles est-elle, sommes-nous seuls ?

La science nous a porté sur un long chemin, mais nous ne sommes pas encore près d'atteindre la fin de la route. Il semble que plus nous apprenons, plus nous apprenons que nous ne savons pas. La même règle s'applique à l'ufologie. Il me semble que si nous devons jamais trouver les réponses, nous devons travailler ensemble.

J'aime à penser à l'ufologie comme une branche plutôt spéciale des sciences. Une qui nécessite une connaissance hautement spécialisée sur une large gamme de disciplines. Jettons un oeil à certaines de ces disciplines.

Test d'auto évaluation
  1. Jamais entendu parler
  2. A entendu parler
  3. Sait ce que c'est
  4. Année 10
  5. Année 12
  6. Lu des articles scientifiques
  7. Undergraduate
  8. Etudiant en doctorat
  9. Docteur
  10. Professionnel en exercice
  11. Professeur

J'ai conçu un petit auto-test. Vous pouvez l'essayer. Donnez-vous simplement une note sur 10 d'après l'échelle accompagnante. Ajoutez vos notes et faites-en la moyenne en divisant par 28.

Peut-être serez-vous intéressé de savoir que j'ai fait ce test moi-même et pensé que je m'en suis bien sorti avec un score de 6. Mon ufologue idéal aurait un score entre 9 et 10. Bien sûr, aucune personne de ce type ne peut exister. Cela prendrait une vie entière d'études tertiaires pour atteindre ce niveau de compétence dans l'ensemble des domaines nécessaires. Je devrais également ajouter que ma liste n'est en aucun cas exhaustive. Si essayions avec suffisamment d'acharnement, je suis sûr que nous trouverions tous quelque chose qui pourrait être ajouté.

Allan Hendry, un ufologue américain et astronome qui travailla en relation étroite avec le Dr Josef Allen Hynek, aime dire que l'ufologie fait de nous tous des amateurs. Je ne pourrais être plus d'accord. Je suis astronome professionnel, mais psychologue, linguiste, géologue, etc. amateur. Tout ceci vient renforcer mon propos sur des ufologues et des spécialistes scientifiques travaillant ensemble. Si vous êtes sérieux dans l'enquête sur des signalements d'ovnis, alors tôt ou tard vous allez avoir besoin de l'aide d'un spécialiste dans une discipline scientifique au moins. Aucun de nous ne peut en savoir assez sur l'ensemble des sujets nécessaires pour faire le travail tout seul. Nous avons besoin de chacun si des réponses doivent un jour être trouvées aux questions que pose l'ufologie et si cette recherche doit un jour gagner une large respectabilité.

Jettons maintenant un oeil sur la manière dont des spécialistes scientifiques peuvent nous aider dans notre travail :

Donc, maintenant que l'on nous pouvons voir qu'il existe un besoin de collaboration, nous pouvons jeter à oeil sur quels spécialistes pourraient être appropriés pour un quelconque signalement d'ovni. Afin de faciliter la tâche de décider qui contacter, j'ai produit le tableau suivant (Tableau 2).

J'ai séparé le tableau en catégories d'enquête et mes spécialistes suggérés. A ceux listés, nous pourrions aussi ajouter de nombreux autres spécialistes non-scientifiques tels que des Contrôleurs de Traffic Aérien, par exemple, mais ils résident hors du périmètre de cette discussion et n'ont pas été inclus.

Tableau 2
Catégorie d'enquête Spécialistes scientifiques utiles
LN Astronomes, physiciens, ingénieurs en aviation, statisticiens, démographes, géologues, psychologues, ingénieurs en aéronautique, aérodynamiciens, mathématiciens, méteorologues, thermodynamiciens.
DD Méteorologues, astronomes, physiciens, ingénieurs en aviation, statisticiens, démographes, géologues, psychologues, ingénieurs en aéronautique, aérodynamiciens, mathématiciens.
RV Méteorologues, physiciens, ingénieurs en aviation, statisticiens, mathématiciens, démographes, géologues, ingénieurs en aéronautique, aérodynamiciens.
Objets Immergés Non-Identifiés (OINI) Hydrodynamiciens, zoologues, géologues.
RR1 Méteorologues, physiciens, ingénieurs en aviation, statisticiens, mathématiciens, démographes, géologues, psychologues, ingénieurs en aéronautique, aérodynamiciens.
RR2 Méteorologues, physiciens, ingénieurs en aviation, aérodynamiciens, forensic scientists, biologistes, ingénieurs électroniciens ou électriciens, chimistes industriels, statisticiens, démographes, géologues, minéralogistes, metallurgistes, psychologues, ingénieurs en aéronautique, médecins, pathologistes, thermodynamicists, parapsychologues, cryptologues.
RR3 Méteorologues, physiciens, ingénieurs en aviation, scientifiques légaux, biologistes, ingénieurs électroniciens ou électriciens, chimistes industriels, statisticiens, démographes, géologues, minéralogistes, metallurgistes, psychologues, psychiatrists, ingénieurs en aéronautique, thermodynamicists, médecins, pathologistes, parapsychologues, zoologistes, linguistes, physiologues, cryptologues, astronomers.
RR4 Méteorologues, physiciens, ingénieurs en aviation, scientifiques légaux, biologistes, ingénieurs électroniciens ou électriciens, chimistes industriels, statisticiens, démographes, géologues, minéralogistes, crystallographes, métallurgistes, psychologues, psychiatres, ingénieurs en aéronautique, thermodynamiciens, médecins, pathologistes, parapsychologues, zoologistes, linguistes, physiologues, cryptologues, astronomes.

Comme nous pouvons le voir la liste des spécialistes pouvant être utiles augmente avec la complexité du cas en question. Bien que mes raisons pour inclure nombre de spécialistes dans les différentes catégories doivent être évidentes, vous pourriez vous demander pourquoi j'ai inclus des personnes telles que des statisticiens, des mathématiciens et des démographes dans autant de catégories. Ces personnes peuvent être utiles à l'analyse et/ou la détermination des tendances et de la distribution des rapports dans le temps.

Vous pourriez également vous demander pourquoi j'ai inclus des géologues dans toutes les catégories. C'est parce qu'il existe de forts indices que des lueurs naturelles au-dessus de failles et de régions géologiquement actives pourraient expliquer de nombreux signalements d'ovnis. Les lumières naturelles sont associées à des forces électriques et électromagnétiques au sein de la croute terrestre qui pourraient expliquer de nombreux effets, non seulement sur l'environnement, mais aussi sur les témoins.

Les météorologues peuvent fournir des informations sur les conditions météo qui pourraient être pertinente pour l'observation ou la vérifications d'aspects particuliers signalés. Leurs enregistrements s'étendent dans le passé sur de nombreuses années et ils ont une excellente compréhension des différent types de phénomènes atmosphériques qui sont sujets à des erreurs d'interprétation.

Les ingénieurs aéronautique et de l'aviation et les aérodynamiciens peuvent aider avec des informations sur les divers types d'appareils, leur structure et capacités de performance.

Les médecins légaux, biologistes, ingénieur électroniciens ou électriciens, chimistes industriels, minéralogistes, métallurgistes et crystallographes sont nécessaires pour l'analyse de tout indice physique qui pourrait être impliqué. Cette analyse peut seulement être faite correctement dans le laboratoire ou l'atelir workshop disposant de l'équipement approprié et n'est pas un travail d'amateur. C'est probablement dans ces domaines que les indices les plus forts de visites seront trouvés et il est donc d'importance primordial que tout test soit effectué par du personnel qualifié de bonne réputation et de stature professionnelle.

La physique est un sujet très large et tout chercheur sur les ovnis devrait viser à avoir dans ses amis au moins un bon physicien. Un physicien peut aider à la détermination de trajectoires, vitesses et chemins de vol. Il ou elle a aussi été formé aux mathématiques, à l'analyse statistique et à une partie de la chimie et dispose également d'une connaissance pratique de différents matériaux, de l'électromagnétisme, de thermodynamique, d'effets relativistes et d'autres sujets trop nombreux pour être listés ici. Vous voyez donc que vous pouvez avoir plusieurs spécialistes en un. Les physiciens sont une bonne valeur !/p>

Les psychologues et psychiatres peuvent aider à l'évaluation du témoin, en particulier dans les cas impliquant un contact supposé, des enlèvements, ou lorsque les témoins rapportent une sensation de dissociation ou de temps manquant. De telles experiences pourraient être dues à une schizophrenie ou à d'autres désordres et il est mieux de laiser cette détermination à des professionnels de la santé. De tels professionnels peuvent également effectuer des sessions d'hypnose lorsque cela est considéré approprié et peuvent conseiller des individus ayant souffert de traumatismes suite à leur expérience.

Les linguistes et cryptologues pourraient aider sur les cas de contact où le témoin signale avoir vu des inscriptions ou symboles ou avoir entendu parler une autre langue.

Un zoologue devrait être contacté si un témoin signale avoir vu un animal étrange ou une créature inconnue.<

Des astronomes peuvent aider lorsqu'il est probable que le témoin signale une étoile, une planète ou un météore, mais comme la plupart des astronomes professionnels ont également dû étudier les mathématiques et la physique, ils sont tout aussi bien d'utiles équivalents ou remplaçants pour ces professions. Les astronomes sont une très bonne valeur — non pas que je sois partial, bien sûr.

Donc maintenant que nous savons comment ces spécialistes peuvent aider la seule question restante est de savoir comment les approcher et les avoir de notre côté.

Si vous appartenez à un groupe, la méthode la plus simple est de les inviter à venir à l'une de vos réunions pour faire un exposé. La plupart des scientifiques seront flattés par l'offre et plus que contents d'accepter, trouvant ainsi une occasion de parler en longueur de ce qui est généralement leur sujet favori. En fonction de leur status et de leur organisation, certains d'entre eux ont en fait tout simplement des budgets pour faire cela dans le cadre d'un programme d'atteinte du public et sont généralement des conférenciers accomplis.

Vous pouvez trouver vos spécialistes dans des universités et organisations comme le CSIRO. Cherchez toujours la meilleure personne — une professeur est mieux qu'un docteur — et, malgré ce que vous pourriez penser, vous trouverez la plupart d'entre eux très approchables. Trouvez le nom du directeur de département et aller voir cette personne. S'ils ne peuvent répondre favorablement eux-mêmes, demandez-leur de vous orienter vers quelqu'un d'autre.

Un appel téléphonique est tout ce qui est nécessaire initialement, mais faites suivre tout invitation verbale acceptée par une lettre de forme. Soyez respectueux et diplomates dans toutes vos tractations et plus important que tout, essayer d'impressionner votre spécialiste choisi par votre ouverture et votre objectivité. Nous avons besoin de faire exploser le mythe que la recherche sur les ovnis est exclusivmeent menée par la frange lunatique.

Une fois le contact initial établi et la conférence donnée gardez ouvertes les lignes de communication. Demandez s'ils seraient prêts ç agir comme consultant pour votre groupe. Si vous publiez une lettre d'information, demandez s'ils souhaiteraient être mis dans la liste de diffusion de votre publication. S'ils acceptent, alors votre mission a été un succès et vous aurez votre consultant spécialiste. C'est vraiment aussi simple que cela.

De nombreux scientifiques ont des contacts interdisciplinaires, donc une fois que vous avez un consultant, ils peuvent vous aider à en trouver d'autres. Nous avons besoin de développer un réseau inter-disciplinaire de professionnels, dont les opinions ont un certain poids, et qui sont préparés à porter un regard sérieux et ouvert sur les phénomènes ovnis. Plus grand ce réseau s'étend, et plus prestigieux sont ses membres, et plus de crédit sera accordé à ce domaine d'investigation. Et ceci en soi-même, est un objectif intéressant.

Nombre d'entre vous pourraient se demander pourquoi j'ai choisi de présenter ces éléments ici<. Ce que j'ai dit n'est pas tellement nouveau. Dans son livre récent, The Oz Files, Bill Chalker mentionne un groupe international de scientifiques intéressés par la recherche sur les ovnis. Il les désigne sous le nom de "collège invisible". Je pense qu'il y a longtemps que leur manteau d'invisibilité a été levé. Ces gens devraient pouvoir discuter ouvertement de ce sujet fascinant, publier des articles et agir comme referees sans compromettre leurs carrières et attirer le ridicule de leurs pairs les plus sceptiques. Il nous revient, en tant que collègues chercheurs, d'aider à créer un climat dans lequel ils peuvent le faire. Nous devons clamp down la recherche sloppy, la pensée woolly et la tendance générale à accepter des les rapports sans autre analyse qui ont suivi cette avenue d'investigation pendant 50 ans. Notre échec à le faire ne débouchera que sur notre ostracisme continu dans la frange.