Douglas C-47 (1946-1951)

Home
Un C-47
Un C-47

Version militaire (cargo) du célèbre bimoteur de transport DC-3, ne pouvant dépasser la vitesse de 400 km/h (150 miles/h) et transporter 7500 livres sur une distance de 600 miles.

L'USAF tenta d'expliquer la disparition d'un de ses intercepteurs F-89 le 23 novembre 1953 par sa rencontre avec un C-47 volant à 800 km/h.

Le 14 août 1957 à 21 h, un VARIG C-47 (version cargo du DC-3) décole de Porto Alegre dans l'état brésilien de Rio Grande do Sul, partant vers le Nord en direction de la capitale d'alors, Rio de Janeiro. Aux commandes sont le capitaine Jorge Araujo et le 1er officier Edgar Soares. Ils volent bientôt dans un ciel parfaitement dégagé au-dessus de l'Atlantique Sud. En-dessous, à 5700 pieds, se trouve un épais plafond nuageux. Au-dessus se trouve une myriade d'étoiles, éclairées par la Croix du Sud. La vitesse aérienne du C-47 est de 160 miles/h. Soudain, ils repèrent une sorte d'objet brillant à gauche et légèrement derrière et dessous eux. Quelques secondes plus tard, it had streaked out ahead of them and off to their right--a maneuver that required fantastic speed... The object then swept in toward the plane. In their witness report, both pilots and the other three crew members described it as a disc-shaped thing with a low shiny dome on top. As the UFO drew close to the plane, the lights on the aircraft dimmed almost to extinction, the engines sputtered and missed badly, and the radio reception became nil. A few seconds later--anxious seconds for that crew, as they later admitted--the UFO plunged downward into the clouds, and the electrical systems on the plane returned to normal.

Home