A-12

USAF

Un prototype de A-12 de l'USAF en titanium préparé pour des essais radar dans la Zone 51 à la fin des années 1950s Roadrunners Internationale < Pangloss Films < "Area 51 Spy Plane, Intact", National Geographic, 20 mai 2011
La maquette grandeur nature du  A-12  présentée par McDonell Douglas au public les 29 et 30 Juin 1996

Appareil américain de reconnaissance en haute altitude développé par Lockheed. Voir A-11.

La CIA décide de développer le A-12 pour succéder au U-2, trop souvent abattu par les soviétiques. Cet appareil — dont les SR-71 de l'USAF ne seront que des versions moins élaborées par la suite — est élaboré dans le cadre du projet Oxcart (littéralement "char à boeufs" !) ou du nom plus sexy de Cygnus. Il décolle pour la première fois de Groom Lake le 26 avril 1962, et y est testé jusqu'en juin 1968.

Navy

La maquette grandeur nature du A-12 de la Navy présentée par McDonell Douglas au public les 29 et 30 Juin 1996 CIA
La maquette grandeur nature du  A-12  présentée par McDonell Douglas au public les 29 et 30 Juin 1996

L'A-12 Avenger II est également un appareil de combat aérien différent développé par la Navy afin d'intégrer plus de caractéristiques furtives que cela n'avait été fait pour le F-117A, ainsi qu'une capacité de chargement supérieure. Le A-12 Avenger Technology Aircraft (ATA) était prévu pour remplacer les A-6 sur les transporteurs d'appareils au milieu des années 1990s.

Cependant le 7 janvier 1991, le Secrétaire à la Défense Richard Cheney annule le programme, dans la plus grande fin de contrat de l'histoire du DoD. On considère que le A-12 aurait été si coûteux qu'il aurait consommé 70 % du budget d'appareils de la Navy durant 3 ans.

Références :