Que faire si vous avez vu un ovni ou si jamais vous en voyiez un un jour ?

Pendant l'observation

Si vous êtes témoin d'une observation d'ovni :

  1. Prévenez d'autres témoins potentiels (personnes environnantes ou susceptibles de se rendre rapidement sur le lieu d'observation), quitte à crier pour les prévenir.
  2. Utilisez tous appareils photos, camescopes ou encore jumelles dont vous seriez en possession au moment de l'observation
    • sans utiliser le flash
    • en incluant dans l'image si possible des éléments de références (éléments du paysage, bâtiments, antennes), quitte à utiliser en zoom en avant puis en arrière
    • en préférant la mise au point manuelle à l'autofocus
  3. A un moment ou un autre, vérifiez que votre observation se perpétue sans aucun intermédiaire optique : enlevez un moment vos lunettes, ouvrez un moment la fenêtre, baissez un moment la vitre de votre voiture, etc. Cela excluera l'hypothèse de reflets.
  4. Effectuez un repérage du phénomène observé par rapport à l'environnement. Tendez votre bras vers le phénomène et notez les comparaisons de taille que vous constatez (par rapport à votre pouce, à votre main, à votre poing, etc.)
  5. Attendez jusqu'au moment de disparition du phénomène. La durée du phénomène comme son mode de disparition peuvent être caractéristiques.

Après l'observation

D'une manière générale, ne vous efforcez pas de vous souvenir mais notez le plus rapidement et spontanément possible tous les détails qui vous viennent en mémoire, y compris les plus insignifiants.

  • Dessinez le phénomène observé avec ses couleurs. En cas de plusieurs témoins, faites-le isolément chacun de votre côté afin de ne pas vous influencer mutuellement.
  • Notez les lieu précis, la date, l'heure, la durée, les positions de début et fin d'observation, le mouvement, les tailles apparentes
  • Notez la météo : y avait-il de la brume, du brouillard, un temps orageux ? Où étaient le Soleil ? La Lune ?
  • S'il y a lieu, notez la description et la disposition des feux/lumières ainsi que leur couleur
  • Notez l'ensemble des phénomènes indirects qui peuvent accompagner le phénomène principal : perturbations éventuelles (magnétiques, éclairages, etc.) sur l'environnement ou de témoin(s)
  • Dans le cas de photographie argentique, ne faites pas développer une pellicule tout de suite car le développement peut être affiné par rapport aux conditions atmosphériques. Dans le cas d'un développement, faites également des copies pour plus de confort et éviter toutes perte.
  • Si d'autres témoins ont assisté à l'observation, échangez avec elles vos noms et numéros de téléphone.

En cas de traces physiques

  1. Evitez de vous approcher de la zone afin de laisser en état ces traces qui pourront le cas échéant faire l'objet de prélèvements et mesures scientifiques.
  2. Evitez d'en parler autour de vous avant l'enquête, afin de préserver la zone circonscrite. Prévenez un enquêteur privé afin de savoir s'il peut intervenir suivant des procédures scientifiques.

Témoigner

Rappelez-vous que, plus vous tarderez à signaler une observation, plus il sera difficile d'enquêter dessus.

Notez que :

Références :