Il est assez vrai que de nombreuses personnes identifient mal des phénomènes naturels ; et mon expérience a été principalement mais pas entièrement limitée à cette sorte de cas McDonald, J. E.: Dé xclaration au Symposium sur les ovnis devant la Chambre de Représentants, 1968

Le nombre de phénomènes et de combinaisons de phénomènes pouvant produire des percepts inhabituels est si énorme qu'aucune enquête ne peut démarrer avec une liste d'explications a priori et s'attendre à ce qu'une d'entre elles corresponde à chaque cas Hartmann, W. K.: "Processes of Perception, Conception, and Reporting", Scientific Study of Unidentified Flying Objects, Condon & Gilmor 1968

Sur l'ensemble des observations signalées, la grande majorité Généralement estimée autour de 90 % est expliquée par des phénomènes :

Ces derniers se distinguent eux-mêmes en terme de :

  • Fréquence : Alors que certaines sont très courants (aéronefs, ballons, météores), d'autres ne peuvent être même listés car issus de circonstances trop rares et exceptionnelles pour les prévoir ou les imaginer (un ballon porté par des vents inhabituels, un phare vu travers des feuillages, des canulars tels qu'une lampe jetée dans un étang, un faux témoignage, etc.).
  • Support : Certaines erreurs d'interprétation n'interviendront qu'à travers des supports indirects tels que des photographies (de nuages, d'oiseaux) alors que des observations directes les auraient probablement levé toute ambiguité (en raison de leur mouvement caractéristique typiquement).