Exemples de cas de traces associés à des ovnis

Les traces, présentées comme ayant été laissées par le phénomène rapporté, sont postulées comme autant d'indices physiques témoignant d'une interaction quelconque lors de RR2.

On distingue les cas de :

Un spécialiste des cas de traces est Ted Philips Philips, Ted, Physical traces associated with UFO sightings (CUFOS, Evanston, Illinois 1975, 160 pages) - Etude de 831 cas d'atterrissages d'ovnis dans 39 pays. Philips, Ted, Catalogue de traces physiques de Ted Phillips (version commentée par Paul Fuller) Philips, Ted, Top Physical Trace Cases - Cases of High Strangeness - A Preliminary List Philips, Ted, Traces physiques associées à des objets volants non identifiés - Un rapport d'intérim - Résultat du traitement des données 1490-2004 (2004)

Les cas avec traces sont souvent avancés pour exclure l'HSP. Il existe cependant de cas de traces où c'est justement leur mauvaise interprétation ("ronds de fées", frappes de foudre, voire "gelée stellaire") qui les a rendus étranges.