Le , à Portland (Oregon), les 1ères "soucoupes" sont observées juste au-dessus du parc d'amusement Oaks. Don Metcalfe, employé de Oaks, dit les avoir vues à William LeRoy, superintendant du parc.

, une alerte "à toutes les voitures" par la radio de la police de la ville. Kenneth A. McDowell, un des patrouilleurs qui nourrit les pigeons à l'arrière du poste, remarque leur excitation soudaine et, en cherchant son origine, voit les disques : 5 grands dans les airs à l'est de la ville, 2 disques volants au sud et 3 volant vers l'est. , il avertit le dispatcheur radio. Ils se déplaçent très rapidement. Au même moment le sergent Claude Cross signale voir 2 objets depuis le quartier-général de la police d'état, 9200 S. E. McLoughlin boulevard. Ils ont l'air de ballons jouets, presque d'un blanc pur et se déplaçaient se biais sans lumières clignotantes. Earl Patterson, dans la voiture 13, un vétéran du corps aérien qui se trouvait au croisement de la S. E. 82ème avenue et de Foster road, dit que les disques vinrent de l'ouest, passèrent sous le Soleil et continuèrent vers le sud-ouest. Ils étaient soit en aluminum soit d'un blanc de coquille d'oeuf, ne faisaient pas de flashes ni ne reflétaient le Soleil, et se déplaçaient vite, dit Patterson. Son opinion étaient qu'il ne s'agissait pas d'avions et qu'ils devaient être contrôlés par radio. Ils avaient un vol erratique, vacillant et ondulant. Walter Lissy et Robert Ellis, dans la voiture 82, tous 2 pilotes vétérans et civils, dirent avoir vu 3 disques qui restèrent en vue pendant environ. Ils ne purent pas juger de leur vitesse ou hauteur car les objets près du parc Oaks voyageaient à une vitesse terrifiante. Ils n'entendirent aucun son mais dirent avoir vu des flashes et notèrent un vol erratique comprenant des changements de direction soudains. Le capitaine K. A. Prehn de la patrouille portuaire, le pilote portuaire A. T. Austed et le patrouilleur K. C. Hoffi, qui se trouvaient au quartier-général de la rue Irving de la patrouille portuaire, dirent avoir vu les disques aller vers le sud au-dessus des moulins Globe à 10000 pieds d'altitude environ. Ils semblaient osciller, onduler et tourner jusqu'à ce que parfois un disque complet, parfois seulement un croissant soit visible. Tous 3 dirent être indécis quant à savoir s'il y avait 3 ou 6 disques en raison des flashes. Le capitaine Prehn décrivit l'observation comme un enjoliveur vacillant. Un avion normal se trouvait dans le ciel à ce moment, mais ceux-ci n'étaient pas des avions, s'accordèrent-ils à dire.

Les adjoints au sheriff John Sullivan, Clarence McKay et Fred Krives du comté de Clark (Washington), du bureau du sheriff, signalèrent voir 20 stries au-dessus de Vancouver en une ligne droite, se déplaçant vers l'ouest et le sud. Ils entendirent un bourdonnement bas ou "bourdon" et décrivirent les objets comme sombres, pas voyants et plus comme un groupe d'oies.

Harry Hale, production manager de l'Oregonian, dit avoir vu un objet brillant dans le ciel juste à l'ouest de Beaverton, alors qu'il roulait vers Portland vendredi matin. L'objet se déplaçait vite vers le sud, mais disparût soudainement.

à Portland, E. A. Evans voit 3 disques métalliques brillant au soleil, 1 se déplaçant d'ouest en est, suivi de 2 autres se dirigeant vers le nord.

, à Portland, Mrs. L. J. Hayward voit un objet argenté en forme de disque ressemblant à une pièce de monnaie tournant selon une trajectoire erratique se déplaçant lentement.

à Portland et Milwaukie (Oregon) et Vancouver (Washington).

, c'est l'équipage de Emil J. Smith qui fait une observation.

L'Associated Press et les officiers de l'armée à Fort Lewis (Washington), ont annoncé qu'un vol de 6 bombardiers et 24 P-80 Shooting Star à réaction effectuaient un vol de démonstration de vacances à grande altitude au-dessus de Portland vers le moment où les 1ers "disques" furent signalés.

Références :