Dessin de l'ovni par Michalak
Dessin de l'ovni par Michalak

Le 20 mai 1967 à Falcon Lake, (Winnipeg ?) dans le Manitoba (Canada), Stephen Michalak s'approche d'un disque de 10 m de diamètre qui vient de se poser à proximité tandis qu'un second ovni disparaît dans le ciel. L'engin bourdonne, émet une vive lueur et semble se refroidir. Michalak jette un coup d'oeil à l'intérieur par une sorte de "porte ouverte", et, entendant une conversation, est convaincu de se trouver face à un engin expérimental américain. Il s'adresse aux occupants hypothétiques en anglais, italien, ukrainien, puis touche le bord du panneau ouvert. Son gant est brûlélorsque qu'un souffle chaud, s'échappant par une écoutille ouverte, enflamme ses vêtements et le fait tournoyer, alors que l'engin décolle dans un bruit de moteur électrique et disparaît en quelques instants. 

Les brûlures en damier de Michalak sur son épigastre
Les brûlures en damier de Michalak sur son épigastre

Michalak est hospitalisé à la clinique de Mayo pour ses brûlures au 1er degré et divers troubles peut-être dus à des radiations. Il s'offusque que l'assurance-maladie canadienne ne couvre pas ses dépenses.

Les gants brûlés de Michalak
Les gants brûlé de Michalak
Le tee-shirt brûlé de Michalak
Le tee-shirt brûlé de Michalak

Il est examiné au centre de recherches nucléaires de Whiteshell, où il ne présente pourtant aucune trace de radioactivité. Dans les jours qui suivent, il est cependant incapable de se nourrir, son nombre de lymphocites tombant de 25 à 16 %, et souffre d'impétigo, de diarhhées et d'urticaire généralisé. Il ne retrouvera sa santé qu'un mois plus tard.

Sur le site même, on trouve une trace d'atterrissage, une radiactivité anormale, et de l'argent fondu.

Le n° de Unsolved Mysteries consacré à l'affaire sur NBC

NBC invite Michalak et sa famille à venir par avion à leur émission Unsolved Mysteries. Juste avant de tourner, souhaitant que Michalak se détende et se sente plus à l'aise devant les caméras, le réalisateur commence à discuter avec lui du temps qu'il fait, de son travail, du Canada et d'autres sujets divers. Puis, le réalisateur déclare : Eh bien, Steve, je suppose que votre brûlure par l'ovni a été la chose la plus incroyable qui vous soit arrivée dans la vie. A la surprise de tout le monde sur le plateau, Michalak répond : Oh, non. Et poursuit en racontant l'histoire de ses expériences dans les camps de la mort nazis, parlant de manière crue et brute des atrocités qu'il avaient vues de ses yeux. Personne n'ose l'interrompre, et une fois qu'il a fini rêgne un lourd silence ; l'équipe entière est sonnée. Par la suite, un des membres de l'équipe dit à Rutkowski : Ce gars est le plus crédible que nous ayons jamais interrogé. Qu'est-ce qu'être brûlé par une soucoupe comparé aux fours nazis ? A partir de ce moment, Michalak est traité avec un grand respect et une grande dignité. La question concernant l'ovni, auparavant Est-ce vraiment arrivé ? devient Qu'est-il arrivé ? Too Close an Encounter: The Falcon Lake Case Rutkowski, Chris: "Obituary: Stefan Michalak", UFO Updates, 30 octobre 1999