Dans un contexte de vague d'observations depuis , une affaire qui marque par ses observations répétées et la profession de ses témoins.

1ère observation

Le ( ?) à Exeter (New Hampshire), le policier en patrouille Eugène Bertrand Junior avec David Hunt contrôle une voiture en stationnement à la bretelle Exeter-Hampton. La conductrice est très angoissée et lui affirme qu'elle est suivie sur 19 km sur la route 101 par un ovni immense et silencieux, englobé d'une lueur rouge brillante, qui a fini par disparaître à une incroyable vitesse, après avoir plongé à plusieurs reprises vers sa voiture. Incrédule, Bertrand ne relève pas le nom de la femme et ne lui demande pas de détails.

2ème observation

plus tard, non loin de là à à Kensington, Norman Muscarello (18 ans), qui s'engage dans l'armée, a vendu sa voiture à un ami d'Amesbury. Il rentre à pied par la Route 150. Alors qu'il approche de la maison de Clyde Russell, il voit une "chose" avec des lumières rouges brillantes alternatives qui semble s'approcher de lui depuis le corral du Dining à côté, au nord-est. Il se réfugie derrière un muret alors que le phénomène, selon lui, le survole à une hauteur de poteau téléphonique. Il a alors l'occasion d'observer les 5 lumières espacées de 90 pieds selon lui sur un angle oblique, du ciel au sol, qui s'allument en séquence toutes les . Pour lui le phénomène couvre aussi partiellement le garage Russell, mais sont trop brillantes pour permettre de distinguer une forme quelconque derrière elles.

Norman Muscarello, Davind Hunt, Eugene Bertrand et le dispatcheur 'scratch' toland
Muscarello, Hunt, Bertrand et le dispatcheur Reginald "Scratch" Toland

Le phénomène parti, Muscarello frappe à la porte des Russell, qui n'osent pas lui ouvrir, le pensant ivre. Une voiture arrive alors, et l'emmene au poste de police d'Exeter. Là il voit Bertrand, revenu faire son rapport. Muscarello leur raconte ce qu'il a vu, et quelqu'un suggére qu'ils retournent sur les lieux.

De retour

Bertrand prend Muscarello dans une voiture de patrouille, tandis que Hunt y arrive dans une autre. Ils marchent sur le terrain, sans rien voir. Alors qu'ils s'apprêtent à revenir aux voitures, Muscarello remarque des lumières qui alternent derrière des arbres. Elles arrivent à une vitesse incroyable, et tous ont alors une bonne occasion de les observer "Recent saucer sightings", Saucer News n° 1, mars 1966 (vol. 13), rapporte Bertrand :

Un groupe de 5 lumières rouges surgit de derrière un bosquet d'arbres proches de nous. Elles étaient extrêmement brillantes et jetaient des éclairs à tour de rôle. Les lumières commencèrent à se déplacer autour et au-dessus d'un champ. A un moment, elles s'approchèrent si près que je tombais à terre et commençais à sortir mon arme. Les lumières étaient si vives que je ne parvenais pas à distinguer de formes. Il n'y avait pas de bruit ou de vibration, mais les animaux de la ferme étaient boulversés et faisaient pas mal de bruit... M. Muscarello et moi-même courûmes jusqu'à la voiture. ( ), j'envoyais un message radio à l'agent David Hunt qui arriva quelques mn plus tard. Lui aussi observa les lumières.... Puis les lumières s'éloignent Cas Blue Book n° 9890 non résolu.

Enquête

Dans les jours qui suivent, Peter Davenport jeune enquêteur de 17 ans à l'époque interroge les officiers Bertrand, Hunt, et Toland, puis Muscarello. Le , il interroge aussi le lieutenant Alan B. Brandt à la base aérienne de Pease, qui a mené l'enquête de la Force Aérienne sur l'incident. Bien que ne se prononçant pas sur l'origine de l'observation, il admet avoir trouvé le cas intriguant Davenport, P.: The Derry News, Derry, NH, 13 & 16 septembre 1965 < Davenport, P.: Encyclopedia Of Extraterrestrial Encounters, Ronald D. Story < "Re: Exeter Case 'Solved'", UFO Updates, 30 mars 2012.

L'affaire reçoit de nombreux échos dans la presse "Widespread UFO Reports In Southern New Hampshire", Haverhill Gazette, 9 septembre 1965 Saturday Review, 2 octobre 1965 et auprès d'associations ufologiques comme le NICAP "UFOs Panic Police, Motorists", The UFO Investigator, août-septembre 1965, et il est demandé au projet Blue Book d'enquêter sur l'affaire.

Peu après l'enquête les officiers délégués de la base de Pease ait mené leur enquête, Raymond E. Fowler entâme la sienne. Il envoie son rapport à l'USAF et, un mois plus tard, s'enquiert de la réponse officielle Fowler, R. S.: courrier à Jacks, 29 octobre 1965.

Une opération militaire mal perçue ?

L'opération aérienne Big Blast, qui avait lieu dans la région au même moment, est suspectée d'être à l'origine des observations, notamment en raison de la présence de 5 B-47, ce qui correspond au nombre de lumières vues par Muscarello. De plus, la base de Pease d'où seraient partis les avions se trouve bien là où Muscarello et les policiers ont vu le phénomène : au nord-est. Hector V. Quintanilla demande alors aux témoins s'ils ont vu les avions indépendamment du phénomène non-identifié, à défaut de quoi il pourrait s'agir d'une méprise avec eux ou l'un d'entre eux Quintanilla, H.: Courrier aux témoins, novembre 1965. Les témoins rejettent l'explication.

John G. Fuller traite le cas dans plusieurs articles Fuller, J. G.: "Trade Wins", Saturday Review, 22 janvier 1966,  14 Lloyd, Dan: "Important New England Sighting", FSR, janvier/février 1966 Look, 8 février 1966 Fuller, J. G.: "Outer-Space Ghost Story", Look Magazine, 22 février 1966 et surtout un livre Fuller, J. G.: Incident at Exeter - The Story of Unidentified Objects over America Today, New York: Putnam's, 1966. D'autres articles paraissent également "Recent Saucer Sightings", Saucer News n° 1, mars 1966 (vol. 13) "The Exeter Puzzle", The True Report on Flying Saucers, 1967.

Josef Allen Hynek qualifie de cas de fort bon cas de RR1. Il rejette notamment l'explication de l'opération Big Blast, puisque selon les documents officiels elle se serait terminée 1 h avant l'observation Hynek, J. A.: "The incident at Exeter", The Hynek UFO Report, 1977, 154–66, traduit "L'incident d'Exeter", Nouveau Rapport sur les OVNI, 1979, J'ai Lu, 183-97 Clark, J.: UFO encyclopedia, 1998, 364–67.

En , Larry Robinson propose une explication à base de ballons enflammés Robinson, L.: "Solving the Exeter, NH sightings", MidiMagic, 28 mars 2010.

Fin , le CSI propose l'explication des lumières d'un avion ravitailleur KC-97 McGaha, James & Nickell, Joe: "'Exeter Incident' Solved! A Classic UFO Case, Forty-Five Years 'Cold'", vol 35.6, novembre/décembre 2011.