Définissez-vous la soucoupe comme un engin spatial d'origine extraterrestre piloté par les habitants d'une autre planète ? Alors je vous répondrai que, non, je n'y crois pas parce que je sais que les soucoupes volantes sont autre chose Michel, Aimé: 2ème album de Lob et Gigi, 1973

La seule manière de tuer ou nier l'idée extraterrestre est de tuer ou nier les données Hill, Paul R.: Unconventional Flying Objects, p. 253

L'Hypothèse Extra-Terrestre (Extra-Terrestrial Hypothesis ou ETH) est une des propositions d'explication de PAN D par un phénomène nouveau de manifestations technologiques et/ou biologiques d'une (ou plusieurs) forme de vie intelligente ne provenant pas de notre planète (extra-terrestre).

Cette hypothèse se fonde sur les interprétations suivantes de divers indices de cas d'ovnis.

Falsification

Une force de l'HET réside est aussi une de ses plus grandes faiblesses : sa faible réfutabilité. Comment prouver que quelque chose est inexplicable parce qu'il est extraterrestre, et non pas une autre cause (connue ou inconnue) ? Avancer la seule probabilité de leur existence revient à réduire l'inexpliqué à une thèse préférée (de la même manière que, à l'opposé, des rationalistes réduisent l'inexpliqué à une jugée plus probable parce que connue).

Ainsi, il est nécessaire, si l'on veut passer d'une simple hypothèse "gratuite" à une véritable théorie, de déterminer, outre des faits qui la confirment, aussi les faits qui la contrediraient. Faute de cela, l'hypothèse sera réputée infalsifiable, car ne proposant aucun moyen d'être testée (si les extraterrestres sont capables de tout, comme de leur contraire, ils ne peuvent alors jamais être exclus). La non-réfutabilité est symptômatique d'une croyance (puisque les faits ne peuvent pas trancher, seule la foi/intime conviction reste A noter toutefois que la croyance n'implique pas le faux).

De fait, l'HET implique par nature une incommensurabilité potentielle qui la rend infalsifiable, en ce que :

  • l'extraterrestre représente l'inconnu, pour lequel il est difficile de faire des hypothèses en toute humilité (nous découvrons régulièrement sur Terre des choses qui nous paraissaient impossibles)
  • cet inconnu est supposé plus avancé puisque capable de faire des choses que nous ne savons pas encore faire, comme venir nous rencontrer. Cet état plus "avancé", est alors supposé généralisé aux niveaux technologique mais aussi philosophique, spirituel, etc.

Ainsi il devient souvent difficile de distinguer sur ce plan (capacités potentiellement énormes/incapacités inconnues) une croyance à des extraterrestres d'une croyance à des êtres divins quasi-divins L'interprétation des ovnis en tant que manifestations divines est d'ailleurs un autre courant existant et semblable en bien des points (capables de tout et du contraire de tout sans que ça invalide leur nature).

Objections

Si elle reste la plus populaire, l'HET fait néanmoins régulièrement l'objet d'objections diverses Sagan, Carl: "UFOs: The Extraterrestrial and Other Hypotheses" in UFOs: A Scientific Debate, 1972, p. 265, mais souvent basées sur des a prioris quant aux extraterrestres eux-mêmes :

  • Preuves minces : à notre connaissance il n'y a pas d'ET ni de vaisseaux capturés, ni d'objets réellement troublants récupérés ou oubliés. Les rares artefacts prétendus (fragment de magnésium d'Ubatuba, implants) restent sujets à caution.
  • Des extraterrestres
    • ne se comporteraient pas comme çà (un argument qui se heurte au principe d'incommensurabilité) :
      • Cas "absurdes" : certains cas rapportés nous semblent absurdes de par leur aspect ou les comportements affichés.
      • Intelligence ponctuelle mais pas globale : si on peut reconnaître des comportement apparemment intelligents (bien que ne nous paraissant pas toujours sensés) dans certains cas, on ne constate pas d'intelligence globale du phénomène : pas d'avancée dans une direction ou une autre depuis des décennies (si ce n'est des siècles), juste une répétition par vagues.
      • Collecter des plantes, animaux, cailloux, terre, depuis des siècles (millions d'atterrissages selon les projections statistiques de Jacques Vallée notamment Vallée, J. F.: "Five Arguments Against the Extraterrestrial Origin of Unidentified Flying Objects", Journal of Scientific Exploration, 1990, vol. 4, n° 1, pp. 105-117)
      • Etre en panne mais aussitôt réparées dès qu'on les voit avant qu'ils partent en vitesse
    • n'auraient pas cette apparence humanoïde, accessoirement peu adaptée au voyage spatial, et dont il est peu probable qu'elle ait émergé aussi sur une autre planète.
  • Le gouvernement ne peut garder des secrets : tous les appareils secrets sont connus au bout de 20 à 30 ans maximum.
  • Les ovnis violent les lois de la physique et la technologie est impossible : en dehors d'hypothétiques vaisseaux-mondes Biraud & Ribes, Jean-Claude: 1979 qu'on ne voit pas, on ne connaît aujourd'hui aucune physique permettant le voyage inter-stellaire (pas de vitesse supra-luminique, pas de voyages par "trous de vers").
  • Le paradoxe de Fermi : Si des ET étaient capables de venir jusqu'à nous - et en considérant que de telles civilisations existent depuis des millions d'années - où sont-ils ? Pourquoi ne les voit-on pas aujourd'hui ?
  • Les phénomènes de type ovni ont toujours été signalés au cours de l'histoire.
  • Les capacités apparentes de manipulation de l'espace et du temps suggèrent des hypothèses radicalement différentes et plus riches.

De ces objections sont nées d'autres courants d'explication des ovnis, développés par Josef Allen Hynek (Il y a trop de choses contre. Il semble ridicule qu'une intelligence quelconque viendrait de distances si grandes pour faire des choses rapportées aussi stupides que d'arrêter des voitures et faire peur aux gens. Et il y a bien, bien trop de signalements), Vallée, Jean Sider, John Alva Keel ou même Joël Mesnard débouchant sur une tendance d'explications dite "paranormale".

Scénarii

Au sein de ce courant existent plusieurs tendances, plus souvent dans le scénario qui expliquerait leur présence que dans la manière d'interpréter la nature extraterrestre :

Tendance Variante Scénario
Conspirationniste Classique Des gouvernements (ou organes supra-gouvernementaux) sont au courant de la présence et des visites ET mais veulent en garder le secret (pour éviter la panique ou autre).
Conditionnement En parallèle du secret sont organisés un conditionnement du peuple et une éventuelle levée progressive du secret Bourdais, Gildas: "L'hypothèse extraterrestre est-elle dépassée ?", avril 2002 Friedman, Stanton T.: "The Case for the Extraterrestrial Origin of Flying Saucers", 1995 - Argumentaire pour l'HET, exploitant notamment l'étude statistique du projet Bear mené par le BMI pour l'ATIC en 1952.
Frange lunatique Entre les années 1940s et 1950s le gouvernement américain (et probablement d'autres gouvernements du monde) a conlut un pacte secret avec des Gris hostiles, où ceux-ci étaient autorisés à enlever et faire des expérimentations sur certains êtres humains en échange de certains élements de technologie extraterrestre. Un certain nombre de bases souterraines auraient alors été construite pour être utilisées par ces extraterrestres, et un réseau mondial de tunnels établi pour un transport secret. Cependant, ces extraterrestres auraient rapidement dénié leur partie de l'accord et commencé à enlever des personnes sans en informer les autorités humaines. Réalisant la gravité de la situation, le gouvernement aurait alors décidé d'entâmer un certain nombre de projets d'armes sophistiquées, dans l'espoir de défier les agresseurs extraterrestres. Ces projets auraient inclus Excalibur, ainsi que d'autres projets basés sur la technologie électromagnétique et laser contre les appareils extraterrestres. Ce scénario a découché sur un certain nombre de théories, dont aucune n'est particulièrement optimiste quant au futur de l'humanité, telles que le projet Montauk, le projet Alternative 3, la conquête spatiale de la Lune ou de Mars qui seraient des canulars Guieu Lear Cooper Corso Wolf.
Nazie Les ovnis sont des vaisseaux développés par les nazis à la fin de la guerre (éventuellement récupérés par les américains ou les russes, et dont la technologie aurait éventuellement été transmise par de véritable extraterrestres "blonds"/"pleiadiens" aux consonnances ariennes)
Contact Zoo Les extraterrestres viennent ici pour nous étudier mais s'interdisent d'interférer avec nous
Alerte Les extraterrestres viennent pour nous prévenir d'un danger imminent (de notre fait — prolifération nucléaire, cataclysme écologique — ou non — astéroïde géant)
Education Des extraterrestres (généralement "blonds"/"pléiadiens") veulent élever notre niveau (de conscience plutôt que technologique) au travers d'habituation progressive à leur existence (manifestations ostensibles tels que ovnis, crop circles), d'enseignements ou messages ponctuels à des contactés.
Défense Des extraterrestres (généralement "blonds"/"pléiadiens") nous défendent contre le danger (attaque/invasion en cours ou imminente) représenté par d'autres (généralement décrits comme plus "primitifs" — reptiliens — et machiavéliques — gris)
Incommensurable Totale Les extraterrestres sont peut-être là mais ce ne sont pas forcément les ovnis. Le fossé entre eux et nous pourrait être tellement grand que nous ne serions pas capables de les reconnaître s'ils étaient là Lagrange.

A noter que ces scénarios ne sont pas forcément exclusifs.

Etude

De par sa nature spéculative, les études relatives à l'HET ne relèvent pas vraiment de l'ufologie, mais exploitent plutôt les données de cette dernière afin de tenter de valider l'HET (avec parfois le défaut de "projeter"/adapter les données dessus). Cette activité d'"alienologie" regroupe des travaux :

  • Technologiques : Tentative de comprendre et essayer de reproduire une technologie ET (mécanismes de propulsion notamment) Poher, Claude: Universons Petit, Jean-Pierre: MHD.
  • Statistiques : Tentative d'identifier une famille d'observations interprétée comme dénotant forcément une intelligence (intérêt pour des installations nucléaires par exemple).
  • De Détection : SETV

Croyance ?

Particulièrement populaire du fait de ses implications supposées (découvertes révolutionnaires, sauvetage de l'humanité, invasion destructrice à prévenir, etc.), elle est parfois l'objet de dérives qui en font une croyance lorsqu'elle n'est plus défendue sur des faits vérifiables mais sur des suppositions, opinions, ou théories non testables.

Cette croyance consiste alors en une réduction du statut d'inexpliqué à celui d'extraterrestre : les extraterrestres deviennent l'explication par défaut sur la base qu'ils sont possibles/pas exclus, qu'ils semblent l'explication la plus simple face à des témoignages évoquant de visiteurs venus du ciel, et que leur plus grand développement (prouvé par leur capacité à nous contacter) suppose des capacités dont nous ne saurions imaginer les limites (ils peuvent donc virtuellement être à l'origine de tout phénomène que nous ne comprenons pas).

Face à un manque de données vérifiables, une telle croyance peut également être confortée par le développement théories conspirationnistes justifiant que cette explication n'est adoptée par tous selon un raisonnement qui se justifie sans besoin de telles données vérifiables (les gens ne croient pas à des visites extraterrestres à cause d'un complot visant à cacher l'existence de ces visites qui ne font pas consensus à cause du complot qui vise à les cacher ces visites auxquelles les gens ne croient pas à cause du complot qui...).