{{$first?'':' & '}}{{aa.lastName}}, {{aa.firstName}}: ,

Accronyme pour Bug-Eyed Monsters (monstres aux yeux d'insecte). En 1938, la Ziff-Davis Publishing Company de Chicago rachète Amazing Stories péréclitant. William B. Ziff décide de donner les rennes éditoriaux au jeune écrivain de science-fiction du Milwaukee (Wisconsin) qu'est alors Raymond A. Palmer. Palmer le remplit d'histoires non-fictionnelles et fait du remplissage avec de la science et de la pseudo-science ajoutée à la formule habituelle d'histoires courtes de BEM et de beautés vierges en détresse. Amazing Stories était un tas de détritus en comparaison et les fans de science-fiction dure avaient tendance à s'en moquer (l'auteur est un fan actif de science-fiction des années 1940s et publie un fanzine nommé Lunarite. Voici un extrait du Lunarite du 26 octobre 1946 : Amazing Stories essaie toujours de convaincre tout un chacun que les BEMs dans les grottes régissent le monde. Et j'en accusais les Démocrates. "Les Grands Dieux et les Petits Termites" était le meilleur conte de ce numéro. Mais Richard Sharpe Shaver, auteur de "La Terre de Kui" aurait du arrêter d'écrire. Il est répugnant. Et les éditeurs de AS auraient du rejoindre le sergent Saturn sur le wagon et arrêter de boire ce Xeno ou les BEMs des grottes les attrapperons).

Keel, John Alva: The Man Who Invented Flying Saucers