{{$first?'':' & '}}{{aa.lastName}}, {{aa.firstName}}: ,

"Robbie" Williams est passionné par le paranormal. Un jour il invite Derek Acorah, qui prétend à la TV Living TV's Most Haunted pouvoir converser avec les morts, à faire une séance dans sa maison de Londres (Angleterre). Acorah déclare que la séance a permi à Williams de converser avec quelques-uns de ses proches disparus les plus chers, comme sa grand-mère. Williams laisse cependant tomber cet aspect du paranormal, déçu de voir comment Acorah ou d'autres voyants revendiquerons auprès de lui de fausses prétentions ou exploiteront leur rencontre à des fins mercantiles.

Le clip de Advertising Space

En 2005, Williams tourne un clip pour Avertising Space dans un hôtel de Blackpool (Royaume Uni). Il téléphone à Ron Johnson, documentariste et auteur d'un livre sur les théories de la conspiration, pour lui dire qu'il l'a bien aimé. Il ajoute aussi penser à passer une nuit dans une maison hantée et lui demande s'il en connait une. Johnson dit que non mais qu'il peut faire des recherches. Il envoie quelques emails à des propriétaires de lieux réputés hantés et le fait d'évoquer le nom de Williams lui vaut plus de réponses qu'il ne l'attendait : en fait, tous répondent favorablement presque immédiatement.

Le , Williams joue le dernier d'une série de 59 shows dans un stade. Il annonce aller passer Noël à sa maison de Los Angeles (Californie), et l'on entend plus trop parler de lui. On le voit à peine en 2007, où il fait un passage en désintoxication. Il passe un peu de temps à faire de la marche et du football il possède un coin de football sur Muholland Drive, jusqu'à ce que sa passion pour le paranormal et les ovnis occupe la majorité de son temps, entre l'écriture d'une chanson et une partie de golf. Sa maison de disque EMI annonce qu'il n'a pas de projet d'album pour 2008.

Jon Ronson est surpris de l'entendre lui proposer de se rendre avec lui à la conférence ufologique de Laughlin (Nevada). Ronson, Jon: "I'm loving aliens instead", The Guardian, 19 avril 2008 :

J'ai passé tellement de temps sur l'internet sur des sites comme AboveTopSecret.com. Je veux faire quelque chose. Je veux aller là-bas et rencontrer ces gens. Je veux faire partie de çà. Je veux faire quelque chose d'autre que m'asseoir sur mon lit et lire les nouvelles. Et ça commence par la conférence sur les ovnis de Laughlin, Nevada, jeudi. Nous pouvons entendre le témoignage de gens sur le fait d'être enlevé par des extraterrestres. Il y a toute une famille d'enlevés qui vont être là, apparemment.

A priori sceptique, Ronson fait part de ses doutes. Si des vaisseaux spatiaux sont bien là, pourquoi ne se révèleraient-ils ouvertement pas à l'humanité ? Williams pense qu'ils sont peut-être maladroits, qu'ils s'y prennent mal, puis conclut : Jq>veux pas entendre de démontage, parce que je veux croire. A q>nférence il est à la fois intéressé et empreint d'un recul humoristique face à certaines déclarations. N'hésitant pas à dévoiler son identité malgré sa barbe qui cache alors son visage, il intervient dans la session de Ann Andrews prétendant être mère d'un "enfant indigo", Jason Andrews : Je suisq>ie Williams (...). Ca a dû être un moment terrible pour vous, et un moment horrible pour lui. C'est tellement triste d'entendre que ça arrive. Ca m'est arrivé (...) Je pense que rejoindre les Take That était un peu comme partir sur un vaisseau spatial, et en revenant tous vos amis disent : "Il est devenu bizarre". Un organiq>r de la conférence lui demande s'il veut devenir leur porte-parole officiel : Nous avons beq>de quelqu'un comme vous pour porter la parole et amener les jeunes à s'y investir. Williams trouve l'offre intéressante : C'est peut-être la q> la plus importante qui soit jamais arrivée à la planète. Je suis effaré que les gens ne soient pas aussi intéressés que moi par tout çà. Il y rencontre Nick Pope Iggulden, Caroline: "Rob's fascinated by paranormal", The Sun, 3 mai 2008, le Roger K. Leir. Au retour de la conférence, 15 DVDs en poche, il confesse :

A une époque je lisais le Sun, le Mirror, le Mail tout le temps. Finalement j'ai dû arrêter parce que j'y trouvais des choses qui me révoltaient, que ce soit à propos de moi ou de quelqu'un d'autre. Alors j'ai dû combler ce vide. Et ce vide a été rempli par çà [les ovnis, le paranormal]

Mais sa mise en avant sur la scène ufologico-conspirationniste ne fait que répéter les mêmes problèmes sur un autre terrain. Des journaux comme News of the World ou le Daily Star se mettent à nouveau à raconter de fausses histoires à ce sujet, comme le fait qu'il aurait rencontré David Icke.

Début 2008, Williams approche la BBC pour enregistrer une émission radio sur les ovnis. Celle-ci prend la forme d'un n° de l'émission Robbie Williams and Jon Ronson To The Other Side sur Radio 4, enregistré dans sa maison de Los Angeles. L'émission est diffusée le 6 mai à 18:30 Gregory, Jason: "Robbie Williams Set To Engage With Aliens", Gigwise, 11 avril 2008.

Williams déclare aussi avoir fait des observations d'ovnis Springer: "Robbie Williams' Sightings - In HIS OWN WORDS", Above Top Secret, 15 mai 2008 :

Je faisais face au Sunset Strip, allongé sur un transat dans le jardin d'un hôtel où j'étais. La zone du jardin faisait dans les 50 pieds carrés (peut-être moins) et à son extrémité se trouvaient des palmiers et buissons, qui bloquent la vue des gens de l'autre côté (et du nôtre vers l'extérieur). J'étais avec un ami allongé à côté de moi sur un autre transat et nous regardions tous les 2 vers le haut. De ce que je me souviens, un objet nous survola à 200 ou 300 pieds de haut... c'était peut-être plus haut je ne sais pas.

C'était vraiment noir avec des bandes jaune en-dessous. Maintenant, je ne suis pas sûr si c'était un carré ou un triangle, mais j e me souviens qu'il ne faisait absolument aucun bruit d'aucune sorte. Mon ami et moi l'avons vu. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai eu l'intuition que c'était un des autres.

En plus de cette observation, il y a eu un autre événement que j'ai vu un vendredi la nuit il y environ 5 mois de ça. Mes amis et mois jouions une chanson intitulée Arizona (sur les ovnis) que j'avais écrite. C'était le crépuscule et, soudain, une grosse boule de lumière apparut au-dessus de la vallée de San Fernando. Nous nous tenions sur mon balcon à ce moment. Lorsque la chanson termina cela disparut... lorsque nous l'avons jouée à nouveau c'est revenu... et encore une fois, lorsque la chanson s'est terminé ça a disparu... C'est arrivé 4 fois.

Pendant ces allers-retours avec la boule de lumière, un orage électrique arriva et le balcon sur lequel nous nous tenions fut frappé par la foudre. Un de mes amis dit qu'il l'avait vue (la boule de lumière) voler droit vers le haut jusqu'à être perdue de vue. Je ne peux pas m'en porter garant étant donné que je ne l'ai pas vu de mes propos yeux, mais il était sûr de ce qu'il avait vu... nous sommes rentrés du balcon après que l'éclair nous ai à peine manqué et sommes restés dans mon studio où, sorti de nulle part (et tout le monde qui était là l'a vu) une bande noire de lumière de quelques pouces d'épaisseur est passée à travers la porte du studio et s'est étendue sur 20 pieds à peu près (la longueur du studio) et est partie à travers la fenêtre opposée du studio.

Puis 4 grandes lumières blanches (comme des projecteurs) sont apparues dans les nuages... 2 devant ma maison et 2 à quelques miles derrière... Bien que la forme et l'apparence de la lumière ressemblait à des projecteurs géants d'Hollywood, les motifs qu'elles faisaient et la distance qu'elles parcouraient étaient incroyables. Ca a duré pendant à partir de environ puis à nouveau après pendant ... tout s'arrête à L.A. à , donc je ne sais pas s'il serait légal pour un club d'allumer des projecteurs à cette heure du matin... peut-être que vous pouvez le trouver ?