Todd
Todd

"Bob" Todd naît le 1953-11-20. Il devient spécialiste des recherches en archives.

Roswell et Mogul

A l'automne 1990, Todd cherche des documents du FBI relatifs aux ovnis — déclassifiés grâce au FOIA — suite à une requête Bruce Maccabee. Il tombe sur un rapport parlant de "débris d'ovni" découverts en par un fermier de Danforth (Illinois) et qui, examinés par un employé de l'Armée de l'Air, sont suspectés de provenir d'un projet militaire très secret nommé Mogul. Todd dépose alors une nouvelle requête FOIA auprès de l'AFHRA et obtient la déclassification d'un document des archives de Curtis LeMay. Ce document traitant du projet Mogul indique qu'il est issu de la collaboration des laboratoires Watson et d'un établissement de l'armée de l'air de Red Bank (New Jersey). Todd suit cette piste et découvre que le projet Mogul, déclassifié depuis 20 ans, a apparemment un rapport avec le projet de ballon de la NYU (New York University ). Poursuivant son enquête, Todd découvre qu'en une équipe des laboratoires Watson, qui travaillait sur le projet Mogul sous la direction du docteur Albert P. Crary, s'est installée à la base aérienne d'Alamogordo, à environ 145 km vol d'oiseau au sud-ouest de Roswell. Il découvre également qu'un groupe de la NYU est arrivé peu après à Alamogordo, où il avait fait la jonction avec l'équipe de Watson. Ce rendez-vous a été suivi de l'installation à Alamogordo du projet de ballon de l'université, conduit en secret sur la côte Est depuis l'automne 1946. Todd apprend en outre que Charles B. Moore, professeur de physique atmosphérique à l'Institut de la Mine et de la Technologie du Nouveau-Mexique, a été ingénieur sur ce projet et qu'il avait fait partie du groupe d'Alamogordo. Au printemps 1992, Todd retrouve la trace de Moore à Socorro (Nouveau-Mexique), où se trouve l'institut, et prend contact avec lui. Ils commencent à échanger des informations sur Mogul, sur le projet associé de la NYU et sur l'incident de Roswell.

A partir de 1995, Todd publie une série de lettres d'informations intitulée The Cowflop Quarterly ("le journal de la bouse de vache "), dans lequel il va publier les résultats de son travail critique sur l'incident de Roswell.

Mogul

C'est Todd qui va révéler l'existence du projet Mogul. Durant la période où l'USAF mène une recherche sur l'Incident de Roswell, on découvre que diverses autres personnes avaient envisagé qu'il puisse être lié à la récupération d'un ballon Mogul. Ces personnes incluent Todd (qui prit contact avec Charles B. Moore, un des responsable du projet à l'époque), et incidemment, Karl T. Pflock, un enquêteur marié à une rédactrice travaillant pour le membre du Congrès Steven Schiff. Certaines de ces personnes fournirent des suggestions telles que l'endroit où la documentation pourrait se trouver dans diverses archives, historiques et bibliothèques.

Un examen des requêtes FOIA révèle que Robert Todd en particulier a eu connaissance du projet Mogul quelques années avant, et avait avec acharnement obtenu de l'USAF, via le FOIA, une grande quantité de documents qui y étaient liés ; bien avant que les enquêteurs de AAZD se saississent indépendemment de la même possibilité.

La Lettre de l'Air Force (AFCIN-IE-O) du 3 novembre 1961 décrit ainsi le Projet Moon Dust ("Poussière de Lune") :

Dans le cadre de son programme global d'exploitation du matériel, la direction de l'USAF a mis en oeuvre le Projet Moon Dust afin de localiser, récupérer et transporter les véhicules spatiaux étrangers descendus (descended foreign space vehicules) [sur Terre]. La directive ICGL #4 du 25 avril 1961 détermine les responsabilités concernant la prise en charge.

Ce projet, qui semble avoir été créé le 1961-02-25, semble donc avoir été conçu à l'origine pour récupérer les débris d'objets spatiaux lancés par les soviétiques qui pouvaient rompre leur orbite et s'écraser. Tout cela sous les auspices de la FTD de l'AFSC.

Or, un document émanant du Q.-G. de l'USAF en date du 1961-11-03, obtenu par Todd, fait état de l'existence de ce projet comme étant non seulement consacré à la récupération d'engins soviétiques, mais aussi de tout autre chose, comme l'indique le passage suivant :

En temps de paix, l'emploi des capacités de l'équipe des renseignements de l'AFCIN est de pourvoir aux besoins des enquêtes menées sur les OVNIS (AFR-200-2) et d'apporter un soutien aux projets de l'Air Force Systems Command Foreign Technology Division, Moon Dust, Blue Fly et UFO. Ces trois projets impliquent en temps de paix, un potentiel de personnels qualifiés dans leur domaine, pouvant être employés sur une base d'intervention rapide pour exécuter la récupération ou l'exploitation in situ d'objets volants non identifiés ou de véhicules aérospatiaux émanant des pays du bloc soviétique.

Ce document (de février 1961 ?) énumère 4 documents en attachement :

  • la copie d'une lettre du général Taylor du 23 janvier 1957
  • la copie d'une lettre du général Lewis du 4 mars 1957.

Marcel

A partir de 1995, Todd publie une série de lettres d'informations intitulées The Cowflop Quarterly ("le journal de la bouse de vache"), dans lequel il présente les résultats de son travail critique sur l'incident de Roswell. Dans le numéro du 8 Décembre 1995, Todd discute de la réalité de certaines des affirmations de Jesse A. Marcel, issues de l'entretien avec Bob Pratt. Il titre son article Jesse Marcel : héros populaire ou mythomane ? Les critiques de Todd ne portent pas sur les déclarations de Marcel concernant les débris de Roswell, mais son passé militaire, et ce à partir des 200 pages de ses archives militaires, dont Todd a pu obtenir la copie. Todd conclut que ce dernier à menti sur quelques éléments de son passé (son activité de pilote, ses décorations, ses dîplômes, la rédaction d'un discours pour Truman). Il pense que, à partir de cette interview Marcel, jusque-là irréprochable, s'est laissé influencer ou s'est pris de mythomanie pour renforcer son témoignage. En fait si Todd ne porte les ufologues dans son coeur, il considère les "roswelliens" comme leur pire espèce (lettre adressée au Saucer Smear de Jim Moseley, édition du 25 juin 1996).

Todd envoie les résultats de son enquête à Bruce Hutchinson.

Il dévoilera également que le mémo Schulgen alors en circulation était une version altérée du véritable document (voir l'article correspondant).

Todd meurt le 2007-03-22 chez lui à Ardmore (Pennsylvanie), d'une longue maladie Graeber, Matt: "Passing Of Robert 'Bob' Todd", UFO Updates, 31 mars 2007.