Lebat naît le .

En 1966, à Paris (France), Lebat rencontre dans le cadre de ses activités professionnelles, Jean-Michel Ferrari, alors membre de la Commission Ouranos et auteur d’un petit recueil publié par Marc Thirouin, intitulé La vérité sur l'affaire de Fatima. Il lui fait connaître l'ufologie. En parallèle Lebat lit divers articles dans la presse, en particulier dans Le Parisien, à propos des ovnis, et se passionne véritablement pour la question après la lecture du premier livre de Franck Edwards sur le sujet Edwards, F.: Flying Saucers, Serious Business, Lyle Stuart, 1966. Réédité Bantam Books 1966. Traduit Soucoupes Volantes, affaire sérieuse, 1967 < Condon 1969.

GEPA

Cette année-là il apprend l'existence du GEPA et assiste à ses réunions. Là-bas, Joël Mesnard lui enseigne des méthodes d'enquête (qu'il expose alors lors des réunions du GEPA), et Jean-Louis Becquereau par des recherches plus matérielles lui permet de se familiariser avec le ciel grâce à 2 années successives passées sur le terrain dans le cadre de nuits continues d'observation du ciel, et ce durant un mois, 24 h/24. Ils se relaient nuit et jour, observant le ciel avec passion, à partir de camps situés sur les hauteurs de Nice/Grasses/Vence. Ces emplacements leur permettent d'avoir un champ de vision impressionnant de la côte d'Azur ce qui augmente les chances d'y faire des observations. Lebat n'observe cependant pas d'ovni.

Lebat aux rencontres de Châlons-en-Champagne en octobre 2005
Lebat en 1968 Bulletin des Postes et Télécommunications

Après 2 ou 3 voyages à Genève (Suisse) et plusieurs discussions avec les animateurs du GEOS en Suisse, Gérard Lebat fonde la même année le GEOS France.

Les problèmes de santé (grave accident automobile l'immobilisant plusieurs années), l'absence de rémunération suite à 2 années passées en milieu hospitalier et en centre de rééducation font que le financement du GEOS France ne suit pas, affectant les dates de parution et les abonnements en 1973.

A partir d' il occupe un poste de direction au niveau comptabilité, finance et relations humaines.

En 1997 prend la tête des RUP.

Lebat aux rencontres de Châlons-en-Champagne en octobre 2005
Lebat aux rencontres de Châlons-en-Champagne en octobre 2005

En il organise avec Alain Blanchard les rencontres ufologiques de Châlons-en-Champagne.

En il devient retraité. Lebat, G.: "Mon histoire", RUP, 2007-09