{{$first?'':' & '}}{{aa.lastName}}, {{aa.firstName}}: ,

Il se trouve que pour la plupart des journalistes qui venaient me voir pendant longtemps, le fait que je sois sociologue impliquait pour eux une position rationaliste. Ils commettaient la même erreur que la plupart des ufologues sur ce point.

Lagrange Cette page ne représente en aucune façon la page officielle de Pierre Lagrange, qui n'en est pas l'auteur naît à Auch le . Titulaire d'un DEA de sociologie EHESS, Ecole des mines, il se spécialise dans l'étude du paranormal avec l'idée de lui appliquer les méthodes développées dans l'étude des controverses scientifiques. Pour lui, sciences et "parasciences" ne peuvent être différenciées a priori ce qui ne signifie pas que tout est équivalent bien entendu, toutes 2 appartenant à la culture scientifique, et ne pouvant être analysées avec des présupposés différents.

Il travaille 10 ans comme chercheur au Centre de Sociologie de l'innovation de l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris, dans le cadre de la préparation d'une thèse de sociologie sur la construction des faits "parascientifiques" (toujours pas finie). Il réalise notamment une étude pour le Ministère de la Recherche sur les "parasciences" et dirige en 1993 un volume d'études universitaires sur la sociologie des parasciences Lagrange, P.: "Sciences-parasciences, preuves et épreuves", Ethnologie française (CNRS/Armand Colin, musée des ATP, 1993) réunissant des études de Simon Schaffer, Bertrand Méheust, Trevor Pinch, Harry Collins, Michel Pierssens, Geneviève Delbos, Isabelle Stengers, Christian Bessy et Francis Chateauraynaud. Il fait partie de cette "école" française de sociologie des sciences animée par Bruno Latour, visant à importer en France un champ et des pratiques de recherche plutôt mal vus des sociologues — qui ne goûtent guère les enjeux technologiques — comme des scientifiques, qui se méfient des analystes relativistes.

Après un passage à Canal+, il devient chercheur associé au LAHIC Laboratoire d'Anthropologie et d'Histoire de l'Institution de la Culture, CNRS, UMR 2558 où il réalise, en compagnie de l'ethnologue Claudie Voisenat, une étude sur les lecteurs de littérature ésotérique pour la Bibliothèque Beaubourg Lagrange, P.: L'ésotérisme contemporain et ses lecteurs : entre savoirs, croyances et fictions, 2005 et participe également à un programme d'étude sur l'archéologie qui doit notamment aboutir à la publication d'un ouvrage collectif sur l'Imaginaire archéologique A paraître aux Editions de la Maison des Sciences de l'Homme sous la direction de Claudie Voisenat.

Scornaux avec Alejandro Agostinelli, Pierre Lagrange et Michel Monnerie chez Francoise Jazón à Paris, en 1988
Jacques Scornaux, Alejandro Agostinelli, Lagrange et Michel Monnerie chez Françoise Jazón à Paris, en 1988 Agostinelli, A.

Lagrange commence à cotoyer le monde ufologique en 1982. Il s'intéresse à la façon dont les ufologues travaillent et notamment aux relations entre ufologues "croyants" et "sceptiques". En 1989, il entre au comité de rédaction d'Ovni-Présence bien que n'étant pas membre de l'AESV Lagrange, P.: "Commentaire sur une vague belge, et 2 courriers", OVNI-Présence, n° 47, mai 1992 Lagrange, P.: "La soucoupe volante qui venait de la planete Mogul", OVNI-Présence, n° 54, février 1995, pp. 4-24, qui deviendra par la suite Anomalies. Il enquête aussi sur le début de la controverse sur les soucoupes volantes aux USA, menant une longue enquête sur place, au cours de laquelle il retrouve Bill Bequette, un journaliste qui y joua un rôle moteur dans la controverse, ainsi que d'autres acteurs de l'époque ou leurs familles, comme la veuve de Kenneth E. Arnold, au sujet duquel il produit une étude approfondie Sur la place de son travail dans les études en sciences sociales consacrées aux ovnis, voir l'ouvrage de l'anthropologue espagnol Ignacio Cabria, Ovnis y Ciencia Humanas, 2002, notamment p. 145-148, 167-170 Lagrange, P.: "L'affaire Kenneth Arnold", Persée, vol. 52 (1990), n° 52, pp. 283-309 Lagrange, P.: "L'affaire Kenneth Arnold", OVNI, vers une anthropologie d'un mythe contemporain, collectif dirigé par Thierry Pinvidic, Heimdal, Paris 1993, p. 47..

Par la suite Lagrange étend son enquête à d'autres domaines (parapsychologie, cryptozoologie, controverses sur la planète Mars Lagrange, P.: avec Hélène Huguet, Sur Mars : Le Guide du touriste spatial, EDP Sciences, 2003, etc). Il participe à la rédaction-en-chef de la revue Anomalies, sous-titrée L'Observateur des Parasciences.

Lagrange, passionné de Mars, chez lui
Lagrange, passionné de Mars, chez lui Adélaïde Robert-Géraudel

Lagrange est également auteur de nombreux articles dans des revues universitaires Lagrange, P.: "Enquêtes sur les soucoupes volantes - La construction d'un fait aux Etats-Unis (1947), et en France (1951-54)", Terrain n° 14, mars 1990 Communications, etc., des ouvrages collectifs Dictionnaire culturel des sciences, des magazines scientifiques La Recherche, Pour la Science, Lagrange, P.: "La soucoupe volante est née le 25 juin 1947", Science et Avenir n° 714, août 2006, pp. 44-48 Science & Vie et dans la presse générale Lagrange, P.: "Ovni soit qui mal y pense", Libération, mercredi 21 juillet 1999 Le Monde diplomatique. Il a été consultant pour des émissions télévisées consacrées aux ovnis et au paranormal E=M6 La Nuit extraterrestre sur Canal + et pour la publication de dossiers ou de numéros spéciaux de revues universitaires et de magazines scientifiques Lagrange, P.: "Extraterrestres: la grande arnaque", Science & Vie, août 1995, p. 92 Science et Avenir. En 2001, il organise les cafés scientifiques du festival Science et Cité à Genève, sur le thème des parasciences. Lagrange est aussi conseiller scientifique auprès du Musée de Zoologie de Lausanne Département de Cryptozoologie Bernard Heuvelmans.

A partir de 2003, Lagrange tente de développer l'idée du projet UFO@home avec Jérôme Beau et Grégory Gutierez.

A partir de 2005 il est consulté par le CNES dans le cadre de la création et des nouvelles activités du GEIPAN. A cette époque il publie un livre sur la véritable histoire de l'émission martienne d'Orson Welles, dont les effets de paniques furent exagéré par les rationalistes. Lagrange, P.: La guerre des mondes a-t-elle eu lieu ?, Robert Laffont 2005, puis en 2007 un autre sur le conspirationnisme en ufologie Lagrange, P.: Ovnis : Ce qu'ils ne veulent pas que vous sachiez, Presses du Chatelet, 27 juin 2007. En 2008, il est invité à rejoindre le Collège d'Experts de cet organisme, créé pour analyser les rapports et proposer des solutions pour l'étude des PANs.

A partir de 2009, il intègre l'Université d'Avignon comme chercheur et enseignant en Sociologie de la Culture, Histoire sociale des Sciences et Anthropologie de la Communication "Lagrange Pierre", Université d'Avignon "'La controverse sur l'existence des ovnis' par Pierre Lagrange", Université d'Avignon.

Lagrange, P.: Etude sur les parasciences pour le compte du Ministère de la Recherche, 1992 Lagrange, P.: La rumeur de Roswell, La Découverte, 1996. Lagrange, P. avec Clarisse Le Friant et Guillaume Godard: Sont-ils parmi nous ? La Nuit extraterrestre, Canal+/Gallimard 1997. Lagrange, P.: "Reprendre à zéro - Pour une sociologie irréductionniste des ovnis", Inforespace, n° 100, juin 2000. Lagrange, P.: "Comment tordre le cou à quelques idées reçues à propos des soucoupes volantes", Bifrost, n° 19, juillet 2000. Lagrange, P. Edition critique de John Keel: La Prophétie des ombres, Presses du Châtelet, 2002. Lagrange, P.: Edition critique de Gray Barker, Ils en savaient trop sur les soucoupes volantes, Presses du Châtelet, 2002. Lagrange, P. & Hervé Drévillon: Nostradamus : L'Éternel retour en collaboration, Gallimard, collection Découvertes, 2003. Lagrange, P.: Noirs complots, Les Belles Lettres, 2003 - Direction d'une anthologie de nouvelles de fantastique et de SF consacré aux complots.(En préparation) Lagrange, P.: L'invention des soucoupes volantes, La Découverte - Fruit de sa longue enquête effectuée aux USA sur le début de la controverse sur ce phénomène en 1947. (En préparation) Lagrange, P. Eloge des pseudosciences, Le Seuil, collection "Science ouverte" - Un essai sur les parasciences. (En préparation) Lagrange, P. Le Livre de Mars, Robert Laffont, Collection "Bouquins" - Anthologie.