Jean Gruau

Home
Gruau (à droite) à côté d'un autre ancien directeur du CSG et intéressé par les ovnis, Yves Sillard (à gauche)
Yves Sillard

Gruau naît en 1933.

CNES

Polytechnicien, il prend en 1975 la direction du CSG (Centre Spatial Guyanais de Kourou). Là il travaille notamment avec Yves Sillard. En tant qu'ancien de l'IHEDN (26ème session), il participe à l'élaboration d'un rapport sur les ovnis Anciens de l'IHEDN: Rapport sur les PANs, 20 juin 1977 terminé à la création du GEPAN. Il devient Inspecteur général du CNES.

GEPAN (1977)

Secrétaire du Conseil Scientifique du GEPAN, il mène les débats. Alors que Curien et le directeur général du CNES Bignier adoptent une attitude neutre sur la question des ovnis, Gruau soutient le travail du GEPAN Bourdais, G.: IUR, 4, 25.

En 1982, Gruau rédige un rapport classé secret-défense concluant à l'hypothèse d'un sabotage du vol Ariane. Gruau ne nie pas avoir rédigé un tel rapport, mais affirme qu'il ne s'agit là que d'un scénario qu'il a "inventé", étant grand amateur de romans policiers. Il reconnaît que l'hypothèse du sabotage d'Ariane a bien été envisagée, mais que c'est celle du défaut de conception qui a, finalement, été retenue. Au sujet de l'absence de poursuites contre le technicien soupçonné, après une enquête accablante de la DST, Gruau répond : Ce n'était pas nécessaire ; inutile, même, puisque la thèse du sabotage avait été définitivement abandonnée L'Express. Cependant un service spécial est créé par Gruau, baptisé VTL (Vulnérabilité Technologique Lanceur), et confié à un officier détaché de la DGSE, le capitaine de Roubin.

Père du projet ARSENE de satellite pour les radioamateurs.

Home