"Rick" Doty naît le à Barton (New York), fils de Maria (infirmière) et Edward Doty et neveu de Charles G. Doty, tous 2 colonels de l'USAF qui auraient eu l'occasion d'enquêter sur des signalements d'ovnis au 7602ème Groupe de Renseignement de l'Air.

En , il réside avec sa famille à la base aérienne de Holloman , où son père est affecté. C'est c'est même année qu'aurait eut lieu un atterrissage à cette base.

USAF

En , Doty entre à l'USAF, d'abord formé pour intégrer la Police de Sécurité, puis d'autres postes de sécurité.

Il se marie avec Sheryl K. Miles (employée de banque), et a 2 enfants, Megan et Richard junior (1971). Ils vivent à Springer (Nouveau Mexique).

AFOSI (1979/1986)

Doty
Doty à Berlin Est en , après une opération de contre-espionnage particulièrement réussie Pippin, Jerry: "The Aviary"

Doty devient agent du district 17 de l'AFOSI à la base aérienne de Kirtland.

Là il aurait eu accès à un rapport hautement classé contenant beaucoup d'informations sur des EBE, leur système de communication et technologie avancée. Il aurait notamment appris que EBE-1, le 1er extraterrestre récupéré à l'occasion du crash de Roswell en 1947, serait finalement mort en .

En l'AFOSI souhaite enquêter sur William Leonard Moore. Ce dernier est alors contacté le 5 septembre par un colonel de l'Air Force (auquel Moore donnera le nom de code "Faucon" - Falcon), supérieur de Doty, qui l'approche à son tour le 30 septembre. Moore est par la suite instrumentalisé comme "source" ou "conduit" d'informations (ou désinformations) fournies par Doty Moseley, James: "Telephone Interview with the Semi-Mysterious Sgt. Richard Doty", Saucer Smear, vol. 44, n° 8, 1er septembre 1997.

Doty déclarera qu'en il rencontra face à face un extraterrestre (lui étant présenté comme "EBE-2") à une installation sécurisée à Los Alamos (Nouveau Mexique) venu de la constellation de Zeta Reticuli. Par la suite il rectifiera que ce face-à-face était en fait via un écran, et qu'il n'était pas dans la même pièce que l'extraterrestre.

A partir de 1984, Doty se trouve aux Q.-G. du District 70 de l'AFOSI à Weisbaden (Allemagne de l'Ouest). Là, il est affecté à des missions de contre-espionnage, dont une, en 1986, qui vise à attraper des agents étrangers travaillant contre les intérêts des USA. Ses superviseurs, cependant, voient ses actions comme non-autorisée, et il des demandé à Duty de quitter l'AFOSI, ce qu'il fait volontairement. Cette même année, Moore est "terminé" en tant que "source" téléguidée par l'AFOSI.

Retour à Kirtland

En il accepte un poste de service Quelqu'un parlera de cuisinier, ce que contestera Doty à la base aérienne de Kirtland à Albuquerque, où réside son fils et son ancienne épouse. Il rencontre Robert M. Collins en 1987. Cette année-là, suite à la publication des documents MJ et de la rumeur de Doty en étant l'auteur, il fait l'objet d'une enquête du FBI, mais aussi d'ufologues Klass, P. J.: Interview téléphonique de Richard Doty, 8 janvier 1995.

Il quitte définitivement l'USAF le .

Police

Doty
Doty

Par la suite Doty obtient un B. S. en Science de la Police au Chapman College (comté de Orange, Californie) et un M. A. en Administration Publique à l'Université du Nouveau Mexique. Il devient sergent (state trooper) dans la police d'état du Nouveau Mexique à Gallup.

Doty est (dés)informateur de Moore sous le nom de code de Falcon, et contribue à la campagne de désinformation menée aux dépends de Paul Bennewitz. Doty soutient également qu'un engin, escorté par 2 autres restés en l'air, aurait atterri sur la base de Fairchild. 3 extraterrestres en seraient sortis et aurait parlé avec des officiels de la base.

A partir de , Doty travaille comme consultant pour la DIA pour analyser des éléments liés aux ovnis, jusqu'en .

En il fait des études de droit.

Doty dans Mirage Men

Début , il sort avec son collègue Collins un livre où il y dit avoir vu une grande soucoupe volante à une installation secrète de Indian Springs en Doty, R. C. & Collins, R.: Exempt from Disclosure, début 2005. Par la suite il est également accusé de la manipulation constituée par le prétendu projet Serpo en . Il niera, soutenu en cela par Collins.

En , il est abordé par John Lundberg et Mark Pilkington au congrès sur les ovnis de Laughlin pour travailler sur le livre Mirage Men Taylor, Greg: "Mirage Men", Daily Grail, 2010-08-13, qui sera adapté en documentaire Mirage Men.

Document FOIA, CUFON Finney, Dee: "The Mental Destruction of Paul Bennewitz" "Project Serpo Investigation - Part 4", Reality Uncovered