{{$first?'':' & '}}{{aa.lastName}}, {{aa.firstName}}: ,

"Rick" Doty naît le à Barton (New York), fils de Maria (infirmière) et Edward Doty et neveu de Charles G. Doty, tous 2 colonels de l'USAF qui auraient eu l'occasion d'enquêter sur des signalements d'ovnis au 7602ème Groupe de Renseignement de l'Air.

En 1964, il réside avec sa famille à la base aérienne de Holloman , où son père est affecté. C'est c'est même année qu'aurait eut lieu un atterrissage à cette base.

En 1968, Doty entre à l'USAF, d'abord formé pour intégrer la Police de Sécurité, puis d'autres postes de sécurité.

Il se marie avec Sheryl K. Miles (employée de banque), et a 2 enfants, Megan et Richard junior (1971). Ils vivent à Springer (Nouveau Mexique).

Doty
Doty à Berlin Est en avril 1986, après une opération de contre-espionnage particulièrement réussie Pippin, Jerry: "The Aviary"

Doty devient agent du district 17 de l'AFOSI à la base aérienne de Kirtland.

Là il aurait eu accès à un rapport hautement classé contenant beaucoup d'informations sur des EBE, leur système de communication et technologie avancée. Il aurait notamment appris que EBE-1, le 1er extraterrestre récupéré à l'occasion du crash de Roswell en 1947, serait finalement mort en 1952.

En 1980 l'AFOSI souhaite enquêter sur William Leonard Moore. Ce dernier est alors contacté le 5 septembre par un colonel de l'Air Force (auquel Moore donnera le nom de code "Faucon" - Falcon), supérieur de Doty, qui l'approche à son tour le 30 septembre. Moore est par la suite instrumentalisé comme "source" ou "conduit" d'informations (ou désinformations) fournies par Doty Moseley, James: "Telephone Interview with the Semi-Mysterious Sgt. Richard Doty", Saucer Smear, vol. 44, n° 8, 1er septembre 1997.

Doty déclarera qu'en 1983 il rencontra face à face un extraterrestre (lui étant présenté comme "EBE-2") à une installation sécurisée à Los Alamos (Nouveau Mexique) venu de la constellation de Zeta Reticuli. Par la suite il rectifiera que ce face-à-face était en fait via un écran, et qu'il n'était pas dans la même pièce que l'extraterrestre.

A partir de 1984, Doty se trouve aux Q.-G. du District 70 de l'AFOSI à Weisbaden (Allemagne de l'Ouest). Là, il est affecté à des missions de contre-espionnage, dont une, en 1986, qui vise à attraper des agents étrangers travaillant contre les intérêts des USA. Ses superviseurs, cependant, voient ses actions comme non-autorisée, et il des demandé à Duty de quitter l'AFOSI, ce qu'il fait volontairement. Cette même année, Moore est "terminé" en tant que "source" téléguidée par l'AFOSI.

Retour à Kirtland

En 1986 il accepte un poste de service Quelqu'un parlera de cuisinier, ce que contestera Doty à la base aérienne de Kirtland à Albuquerque, où réside son fils et son ancienne épouse. Il rencontre Robert M. Collins en 1987. Cette année-là, suite à la publication des documents MJ et de la rumeur de Doty en étant l'auteur, il fait l'objet d'une enquête du FBI, mais aussi d'ufologues Klass, P. J.: Interview téléphonique de Richard Doty, 8 janvier 1995.

Il quitte définitivement l'USAF le 1988-10-01.

Doty
Doty

Par la suite Doty obtient un B. S. en Science de la Police au Chapman College (comté de Orange, Californie) et un M. A. en Administration Publique à l'Université du Nouveau Mexique. Il devient sergent (state trooper) dans la police d'état du Nouveau Mexique à Gallup.

Doty est (dés)informateur de Moore sous le nom de code de Falcon, et contribue à la campagne de désinformation menée aux dépends de Paul Bennewitz. Doty soutient également qu'un engin, escorté par 2 autres restés en l'air, aurait atterri sur la base de Fairchild. 3 extraterrestres en seraient sortis et aurait parlé avec des officiels de la base.

A partir de 1991-01, Doty travaille comme consultant pour la DIA pour analyser des éléments liés aux ovnis, jusqu'en 1992-03.

En 2003 il fait des études de droit.

Doty dans Mirage Men

Début 2005, il sort avec son collègue Collins un livre où il y dit avoir vu une grande soucoupe volante à une installation secrète de Indian Springs en 1969 Doty, R. C. & Collins, R.: Exempt from Disclosure, début 2005. Par la suite il est également accusé de la manipulation constituée par le prétendu projet Serpo en 2005-11. Il niera, soutenu en cela par Collins.

En 2006, il est abordé par John Lundberg et Mark Pilkington au congrès sur les ovnis de Laughlin pour travailler sur le livre Mirage Men Taylor, Greg: "Mirage Men", Daily Grail, 2010-08-13, qui sera adapté en documentaire Mirage Men.

Document FOIA, CUFON Finney, Dee: "The Mental Destruction of Paul Bennewitz" "Project Serpo Investigation - Part 4", Reality Uncovered