Oak Ridge AFB

Home

Base de l'USAF près de Knoxville (Tennessee).

Le 12 mai 1950, Hoover s'inquiète de la protection des "installations vitales" telles que celle de Oak Ridge et demande que l'on mène une enquête appropriée afin de savoir si les objets non identifiés ayant survolé la zone de Oak Ridge ne seraient pas liés à des effets ionisants des radars. Les services de l'USAF sont alertés, la CIA envoie de Washington un expert en radars pour contrôler la fiabilité des instruments et... le pauvre technicien subit un interrogatoire sur ses antécédents d'alcoolique. Sans résultat. Le 12 octobre, 11 ovnis sont à nouveau repérés au-dessus de la base. Une escadrille de chasseurs F-82 décolle pour les intercepter, sans succès : les engins se défilent à une vitesse stupéfiante. 3 jours plus tard, à 15 h 20, Trooper Rymer, J. Moneymaker, et le capitaine Zarzecki de l'AEC voient 2 objets argentés brillants de la forme d'une balle de fusil ou d'une vessie. Les objets plongent en provoquant une traînée de fumée et l'un d'eux disparaît. L'autre stationne à 5 à 6 pieds d'altitude, à 50 pieds de distance, s'en va et revient plusieur fois, de plus en plus loin [cas Blue Book n° 819 non expliqué]. Le 5 novembre à 11 h 55, l'illustrateur de Fairchild Aircraft Don Patrick observe un objet translucide, gris clair avec un coeur plus sombre, de la forme d'une poire ou d'un haricot. L'objet vole 5 à 10 mn en faisant des mouvements rapides et précipités [cas Blue Book n° 829 non expliqué].

Home